L'essence loufoque qui fait rouler l'Autre Salon

MobilitéUne manifestation ludique et facétieuse se tient parallèlement à la grand-messe automobile de Palexpo. Ses organisateurs proposent de réfléchir à la mobilité douce et durable sur le mode poil-à-gratter.

Les représentants des associations organisatrices de l'Autre Salon ont sorti le vélo rose à Bel-Air. De gauche à droite: Didier Arnoux (Pré en bulle), Frédéric Favre (Maison du Vélo), Fabrice Calame (Genèveroule!), Marcel Mühlestein (coordinateur), Lisa Mazzone (Pro Vélo) et Sulpiz Boiserée (Swiss Folding Society).

Les représentants des associations organisatrices de l'Autre Salon ont sorti le vélo rose à Bel-Air. De gauche à droite: Didier Arnoux (Pré en bulle), Frédéric Favre (Maison du Vélo), Fabrice Calame (Genèveroule!), Marcel Mühlestein (coordinateur), Lisa Mazzone (Pro Vélo) et Sulpiz Boiserée (Swiss Folding Society). Image: Steeve Iuncker-Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voilà, c’est le mois de mars. Cette période enchanteresse où la nature s’éveille timidement sous un pâle Phébus, dardant pousses tendres et oisillons duveteux vers la promesse renouvelée de la caresse du printemps. Et où l’on voit une horde de bagnolistes furieux déferler sur Genève, avide de berlines rugissantes et de bimbos carrossées. Car jeudi 8 mars, revoici le Salon International de l’Automobile, 82e du nom, événement qui scande le retour des beaux jours avec la fidélité d’un escadron d’hirondelles.

Il existe toutefois des êtres auxquels échappent les charmes ineffables du joint de culasse. Pour ceux-là, il y a l’Autre Salon. Organisée aux mêmes dates que son cousin motorisé, la manifestation promeut la mobilité douce et durable avec humour, en proposant une foule d’activités rigolotes susceptibles de réveiller le piéton qui sommeille au fond de chacun d’entre nous.

«Nous offrons une alternative sans essence au Salon de l’Auto», explique Lisa Mazzone, coordinatrice de Pro Vélo et de l’Autre Salon. «L’idée est d’amener les gens à réfléchir à des modes de mobilité alternatifs en utilisant la plaisanterie et le jeu. Et l’Autre Salon, qui investit le centre-ville, est citadin, comme beaucoup de Genevois.» Mis sur roues par un collectif d’associations soutenant la mobilité douce, le festival ouvrira les portes de sa 4e?édition le jeudi 8 mars à 18h aux Bains des Pâquis.

Le thème du jeu servira de fil rouge aux dix jours de la manifestation. Le samedi 10 mars se tiendra la désormais traditionnelle course en transports publics. Le même jour, les nostalgiques des jeux vidéo à l’ancienne pourront participer au premier PacMan urbain grandeur nature dans le quartier des banques. «Nous avons choisi ce coin de la ville pour l’organisation en damier de ses rues», souligne Frédéric Favre, président de la Maison du Vélo. «Et c’est un clin d’œil au côté cannibale de la finance.»

Les nombreuses réjouissances au menu de ce salon loufoque figurent sur le site www.autre-salon.ch.

Créé: 02.03.2012, 13h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.