Plus d’espaces libres et verts à côté des immeubles

GenèveEnsemble à gauche dépose un projet de loi pour préserver la nature en zone de développement.

Le parti Ensemble à gauche (EàG) souhaite que 40% des surfaces inscrites dans les Plans localisés de quartier (PLQ) soient dévolues aux espaces libres, privés ou publics (places, promenades, espaces verts et place de jeux).

Le parti Ensemble à gauche (EàG) souhaite que 40% des surfaces inscrites dans les Plans localisés de quartier (PLQ) soient dévolues aux espaces libres, privés ou publics (places, promenades, espaces verts et place de jeux). Image: Laurent Guiraud/ Tamedia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le message lié au refus du déclassement au Petit-Saconnex le 24novembre est reçu 5 sur 5 par Ensemble à Gauche (EàG). Si la votation a été perdue, estime le député Jean Burgermeister, c’est que «le débat a été biaisé par le lien fait entre la défense d’une zone villas et celle d’un espace de verdure».

Et ce scénario pourrait bien se répéter en février puisque plusieurs déclassements dans le secteur de l’aéroport passeront en votation. «Un refus serait dommage, insiste le député, car les projets réalisés en zone de développement, outre qu’ils proposent des logements accessibles à la population, préservent davantage les espaces verts et la diversité biologique que les zones villas.»

Pour rendre l’engagement plus évident, il propose de modifier la loi sur les zones de développement pour inscrire dans les plans localisés de quartier (PLQ) un pourcentage précis pour les surfaces dévolues aux «espaces libres, privés ou publics, notamment les places, promenades, espaces verts et places de jeux». C’est 40% de la surface qui devrait être ainsi réservée et un objectif de préservation de la biodiversité. Et comme un projet ne vient jamais seul, le parti dépose également un autre projet pour fixer un objectif de couverture arborée du canton dans la loi sur la protection des monuments, de la nature et des sites. Actuellement de 21% selon une étude de l’Université de Genève, elle devrait passer à «30% d’ici à 2030», les plantations devant privilégier les «espèces indigènes et favorables à la biodiversité».

La couverture arborée du canton devrait passer à 30% d’ici à 2030

Jean Burgermeister, Député

Que faire de ces projets? Les étudier, assurent Cyril Aellen (PLR) et David Martin (Verts). «Les questions sont intéressantes, reste à voir si les réponses le sont», explique le premier, favorable aux constructions en hauteur pour limiter les emprises au sol. «L’objectif est intéressant, mais il faut voir exactement ce qu’on met derrière le taux proposé. Un des enjeux, c’est la préservation de la pleine terre, soit d’un sol sans canalisation ou parking dessous.» Les partis fourmillent d’idées en matière de préservation de l’environnement. Deux motions allant dans le même sens que les projets d’EàG, déposées par les Verts et le PDC, dorment en Commission de l’aménagement. D’autres, portant notamment sur l’urgence climatique, sont en Commission de l’environnement et de l’agriculture.

Créé: 08.12.2019, 11h58

Articles en relation

Genève tente de cultiver l’écologie

Environnement Tout au long de ce mois, la Ville enjoint à ses citoyens de réduire leur empreinte carbone. Mais est-elle exemplaire? Plus...

À Ensemble à Gauche, le conflit s’envenime autour des élections

Ville de Genève SolidaritéS refuse que les quatre élus démissionnaires réfugiés au Parti du Travail se présentent aux municipales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon de l'auto annulé
Plus...