Passer au contenu principal

L’Escalade vise une reconnaissance mondiale

Le PLR Vincent Subilia veut que la fête soit classée au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Laurent Guiraud

Dimanche, la pluie n’a pas découragé les Genevois. Ils ont assisté nombreux au cortège commémorant les événements de la nuit du 11 au 12 décembre 1602. L’occasion pour le conseiller municipal en Ville de Genève Vincent Subilia de militer pour le classement des célébrations de l’Escalade au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Entamée symboliquement au cours du week-end, la démarche de l’élu PLR vise à obtenir cette reconnaissance, «pour contribuer au rayonnement de cette manifestation de premier plan qui participe à l’ADN genevois».

Pour le moment, l’Escalade figure dans la liste des 199 traditions vivantes de Suisse, tout comme l’Esprit de Genève, le Feuillu, la fondue ou les Fifres et tambours du Valais. En octobre 2014, le Conseil fédéral a choisi huit de ces traditions afin de porter leur candidature auprès de l’Unesco. Parmi elles, le yodel ou la gestion du risque d’avalanches. Le Carnaval de Bâle vient, lui, tout juste d’être classé au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, rejoignant ainsi la Fête des vignerons de Vevey, inscrite en 2016.

Aux yeux de Vincent Subilia, «l’Escalade n’a rien à envier à ces deux événements. Il s’agit d’un vecteur puissant en termes de sensibilisation locale. De plus, cette reconnaissance permettrait de renforcer l’attractivité touristique de Genève.» Enfin, ajoute-t-il, cette inscription constituerait «une juste reconnaissance du remarquable travail de la Compagnie de 1602». Cette dernière soutient sa démarche. «Cela vaut la peine d’essayer! D’autant que cette belle tradition est partagée par la population. C’est toute une ville qui vit l’Escalade», estime Jean-Paul Vulliety, président de la Compagnie de 1602.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.