Eric Stauffer rate la présidence du MCG d'une voix

Politique genevoiseAna Roch, conseillère municipale à Vernier, l'a emporté par 59 voix contre 58. Pour Carlos Medeiros, «le MCG est mort».

Ana Roch, conseillère municipale à Vernier, a été élue en un tour par 59 voix contre 58.?

Ana Roch, conseillère municipale à Vernier, a été élue en un tour par 59 voix contre 58.? Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Rien sur les réseaux sociaux vendredi soir, sauf deux posts sur Facebook du président du Conseil municipal de la Ville de Genève, Carlos Medeiros. A 23 heures, il écrit que l'ambiance de l'assemblée générale du MCG reste au beau fixe. A 23h30, ces trois mots: «Le MCG est mort». Son compère en affaires, Eric Stauffer, vient de rater son retour à la présidence du deuxième parti du Grand Conseil genevois d'une voix, a-t-on appris par ailleurs. C'est Ana Roch, conseillère municipale à Vernier, qui a été élue par 59 voix, contre 58 au fondateur du Mouvement citoyens genevois.

Dans un communiqué de presse, Eric Stauffer écrit qu'une page de l'histoire du MCG s'est tournée et annonce sa démission du mouvement. «J'ai demandé un vote de confiance à l'assemblée générale me refusant à amener des militants juste pour voter pour moi, il était impératif que je puisse combattre l'assemblée générale qui je savais avait été pipées depuis des semaines par un travail de sape et des promesses faites aux militants de voter pour Ana Roch. Les Yaka faucon sont devenus majoritaires au sein du MCG!»

Le tribun du MCG va-t-il vraiment claquer la porte? L’homme est coutumier des coups de théâtre. Ce qui est certain, c’est que s’ouvre pour le MCG une période qui s’annonce très difficile.

Ana Roch, la nouvelle présidente, aura besoin de beaucoup de diplomatie pour parvenir à recoller les morceaux d’un parti qui a traversé plusieurs crises ces derniers mois, par l’intermédiaire de sa députation. Cela a notamment été le cas sur le «Personal stop», que le MCG – suivant Eric Stauffer – a d’abord soutenu avant de le combattre et de le mettre à mort.

Une partie des membres du parti n’a sans doute pas apprécié non plus que le député annonce sa retraite de la politique d’ici dix-huit mois, puis claironne sa volonté de reprendre la présidence pour remettre le parti dans le droit chemin.

Membre du MCG depuis 2007, Ana Roch est cheffe d’une entreprise qui emploie une trentaine de personnes. D’origine espagnole, elle est née à Genève en 1973. Mariée, mère de deux enfants, elle siège depuis cinq ans au Conseil municipal de Vernier. (TDG)

Créé: 29.04.2016, 23h47

Le post envoyé par Carlos Medeiros sur Facebook quelques minutes après l'échec d'Eric Stauffer de revenir à la présidence du MCG.

Articles en relation

Stauffer jugé en appel pour avoir acheté de la coke

Justice Le député et un ex-camarade voulaient «combattre le deal de rue». Plus...

Pourquoi le MCG n’arrive pas à se passer de Stauffer

Chronique politique Plus...

Eric Stauffer veut la présidence du MCG

Surprise Un mois après avoir annoncé son retrait progressif de la politique, le député veut reprendre en main sa formation. Plus...

Eric Stauffer règle ses comptes avec son parti et annonce son retrait

Politique Le leader du MCG dit vouloir se retirer de la politique et dénonce les profiteurs «sans envergure» au sein de son parti. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...