Passer au contenu principal

Eric Stauffer peste mais accepte sa Genferei

Le tribun, lauréat du Prix Genferei 2015, décerné par les journalistes, a appelé la presse à répercuter les actions de son parti.

Le lauréat reçoit sa feuille d’or des mains d’une délégation du comité secret de la Genferei, et de Marie Prieur, avocate du «dossier Stauffer».
Le lauréat reçoit sa feuille d’or des mains d’une délégation du comité secret de la Genferei, et de Marie Prieur, avocate du «dossier Stauffer».
Laurent Guiraud

S’il existait une distinction que l’on souhaiterait voir attribuer à ses adversaires, ce serait peut-être le Prix Genferei. Jeudi, au siège de sa société de téléphonie, le président d’honneur du MCG, Eric Stauffer, l’a toutefois acceptée, suivant ainsi la voie pavée par d’autres lauréats prestigieux (la Chancellerie, la Cour des comptes, les SIG, etc.).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.