Passer au contenu principal

Genève tente le high-tech pour gérer sa circulation

La Direction générale des transports est impliquée dans des programmes de recherche et développement. Objectif: profiter des techniques dernier cri pour traquer et fluidifier le trafic.

Le nouveau système fonctionnerait sur la base d’algorithmes, à savoir des suites de calculs complexes établis grâce aux données sur le trafic.
Le nouveau système fonctionnerait sur la base d’algorithmes, à savoir des suites de calculs complexes établis grâce aux données sur le trafic.
Pierre Abensur

Genève est en passe de devenir un terrain d’expérimentation, grandeur nature, pour les nouvelles méthodes de gestion du trafic qui sont élaborées à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Depuis l’an dernier, le canton du bout du lac est partenaire du Laboratoire des systèmes de transport urbain de l’EPFL, dans le cadre d’un programme de recherche européen.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.