Les enquêteurs suisses devraient interroger Tariq Ramadan en France

JusticeSuspecté de viol en Suisse, le théologien, qui ne peut quitter le territoire français, devrait être auditionné cet automne, selon plusieurs médias.

Le théologien genevois Tariq Ramadan.

Le théologien genevois Tariq Ramadan. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice suisse devrait bientôt se rendre en France pour interroger Tariq Ramadan. Visé par trois plaintes pénales pour viol et mis en examen, le théologien est soumis au contrôle judiciaire et à l'interdiction de quitter le territoire français. Les enquêteurs suisses feront donc le voyage pour l'auditionner, selon des informations recueillies par Libération et Europe 1.

Car Tariq Ramadan est également sous le coup d'une procédure judiciaire à Genève. Une Suissesse, qui répond au nom de Brigitte dans les médias, affirme avoir été violée et séquestrée par l'islamologue dans un grand hôtel genevois. Les faits seraient survenus dans la nuit du 28 au 29 octobre 2008. Selon Libération et Europe 1, les enquêteurs suisses espèrent ainsi pouvoir interroger dès cet automne Tariq Ramadan, lequel est présumé innocent. Ils comptent pouvoir aussi en profiter pour le confronter à son accusatrice.

Cette dernière devait être entendue par le Ministère public le 28 février 2019 en présence, si possible, de Tariq Ramadan, et de ses avocats. Mais l'audience a été annulée par le magistrat genevois en charge du dossier. Début juillet, les avocats de la plaignante avaient saisi la Chambre pénale de recours en raison de «l’inactivité et le déni de justice du Ministère public», déplorant l’inertie de la procédure.

Créé: 07.08.2019, 16h53

Articles en relation

Ramadan: la plaignante déplore «un déni de justice»

Justice La Chambre pénale de recours a reçu cette semaine les doléances des avocats. Plus...

Affaire Ramadan à Genève: les auditions ont été annulées

Justice La plaignante devait être entendue à la fin de février. Huit personnes, dont deux médecins, étaient convoquées en mars. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...