L’énorme chantier de la route des Nations s’expose

Grand-SaconnexUn accrochage présente ces travaux majeurs qui dureront jusqu’en 2022.

La route des Nations s’ouvrira au trafic en 2022. On aperçoit ici le portail méridional du tunnel, débouchant sur l’avenue Appia, à proximité de l’Organisation mondiale de la santé.

La route des Nations s’ouvrira au trafic en 2022. On aperçoit ici le portail méridional du tunnel, débouchant sur l’avenue Appia, à proximité de l’Organisation mondiale de la santé. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dès 2022, une nouvelle artère majeure reliera le quartier des organisations internationales à l’autoroute de contournement, à la hauteur de la jonction du Grand-Saconnex. Celle-ci sera entièrement rebâtie, dès septembre 2018, pour inclure notamment un pont haubané. Avec ses 1200 mètres, dont deux tiers en souterrain, la route des Nations vient de voir son chantier débuter plutôt discrètement, sur la partie nord de son tracé. Cet ouvrage, qui engloutira des investissements cantonaux et fédéraux de quelque 350 millions de francs, est expliqué au public par une exposition que l’Etat organise dans l’aula de l’école du Pommier, au Grand-Saconnex. «C’est le premier grand axe routier structurant que Genève bâtit depuis l’autoroute de contournement, ouverte en 1993», affirme Jorge Canameras, chef de projet à la Direction générale du génie civil.

L’accrochage retrace l’histoire du projet, envisagé dès les années 80 comme un moyen de soulager Le Grand-Saconnex du trafic de transit. La route est aussi placée dans son contexte. «Elle est la première pièce d’un puzzle bien plus vaste», illustre Hugo Florent, chef de projet à la Direction générale des transports. Avec les multiples projets prévus dans le secteur, notamment par la Genève internationale, quelque 10 000 nouveaux emplois et autant de nouveaux habitants sont attendus dans le périmètre d’ici à la fin de la prochaine décennie. Le nouvel axe doit permettre de mieux desservir ce quartier et de libérer la route de Ferney de 40% de son trafic actuel pour qu’elle puisse accueillir une extension du tram 15, de la place des Nations au nouveau pôle multimodal prévu sur le parking 47 de la zone aéroportuaire. Le nouveau tronçon doit être inauguré en 2024. Dans le même temps, des lignes de bus pourront emprunter la nouvelle route des Nations et des itinéraires de mobilité douce quadrilleront le quartier. L’Etat insiste: il ne s’agit en aucun cas d’accroître les capacités routières en direction du centre-ville.

Une centaine d’habitations se trouvent à l’aplomb du tunnel qui sera creusé du matin à 22 heures. «Les organisations internationales investissent quelque 10 milliards, on ne sera donc pas les seuls à faire du bruit», signale Cédric Joseph, ingénieur cantonal. «On n’aura jamais dépensé autant d’argent dans une zone si restreinte», renchérit David Favre, directeur général de la Mobilité. L’Etat promet de s’ingénier à coordonner les multiples chantiers prévus dans la zone afin que celle-ci reste accessible.

L’exposition est visible jusqu’à dimanche, de 15 h à 20 h en semaine, de 10 h à 18 h le week-end. Une séance d’information publique a lieu ce mardi à 19 h à la salle communale des Délices, au Grand-Saconnex.

(TDG)

Créé: 18.09.2017, 18h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...