Passer au contenu principal

Les élus lancéens divisés sur la petite enfance

Un poste de coordinateur a été refusé à une voix près. La droite y voyait les prémisses de la municipalisation des crèches.

À Lancy, lors de la dernière séance du Conseil municipal, les élus se sont écharpés sur la pertinence ou pas d’engager un «coordinateur petite enfance».
À Lancy, lors de la dernière séance du Conseil municipal, les élus se sont écharpés sur la pertinence ou pas d’engager un «coordinateur petite enfance».
Frank Mentha

Certains postes suscitent plus de tensions que d’autres au sein d’une administration communale. À Lancy, lors de la dernière séance du Conseil municipal, les élus se sont écharpés sur la pertinence ou pas d’engager un «coordinateur petite enfance». Alors que la gauche soutenait cette proposition, compte tenu de la somme importante allouée à ce domaine, la droite y voyait «un premier pas vers la municipalisation des crèches». Le crédit a été refusé à une voix près.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.