L’électricien des TPG a suspendu son travail

Travaux publicsL’entreprise suspectée de fraude salariale a quitté le chantier du dépôt d’En Chardon.

Le dépôt d'En Chardon, un chantier à 350 millions.

Le dépôt d'En Chardon, un chantier à 350 millions. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chantier du dépôt des TPG, au lieu-dit En Chardon, poursuit son avancée… de Charybde en Scylla. Il y a dix jours, l’entreprise italienne chargée des travaux d’électricité et actuellement sous enquête pour fraude fiscale a quitté le chantier, a annoncé la RTS, après que la régie publique a cessé de payer ses factures.

Chantier colossal longeant la route de Meyrin, le futur dépôt des TPG à En Chardon doit être bouclé avant la fin de l’année. Mais au printemps, un scandale lié à des prélèvements sur les salaires d’électriciens venus d’Italie a été mis au jour par le syndicat Unia.

Pointée du doigt, l’entreprise d’électricité a rapidement affirmé qu’elle était étrangère au procédé, dont elle n’avait pas connaissance, rejetant la responsabilité sur la société de travail temporaire qui a recruté les ouvriers.

Ce nouveau rebondissement va-t-il entraîner de nouveaux retards sur le chantier à 350 millions? Pour l’heure, les avocats de l’entreprise ont simplement assuré à la RTS que «des discussions sont en cours» et que les problèmes seront «vite résolus».

Créé: 18.07.2019, 17h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.