Les élections s’annoncent très disputées à Vernier

Commune par commune (1/12)La fin de l’alliance du PLR et de la gauche pourrait apporter son lot de surprises dans la 2e ville du canton.

Le chantier du futur quartier de l’Étang: un thème important de la campagne. Image: MAGALI GIRARDIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nuisances dues à l’aéroport et aux citernes, peur des grands ensembles… Vernier n’est pas épargnée par les difficultés. Sans compter son revenu médian et son niveau de formation bien plus bas que la moyenne. Et pourtant ses habitants s’y plaisent.

C’est dans ce contexte que 110 candidats vont se disputer les 37 sièges du Conseil municipal en jeu. Première force politique communale, avec 14 fauteuils obtenus en 2015, le PS présente 20 candidats. Deuxième formation avec 12 sièges, le MCG propose une liste de 14 candidats. Les Verts lancent, eux, 15 postulants dans la bataille.

Le PDC et les Vert’libéraux présentent, pour leur part, 9 candidats, le PLR 16, l’UDC 9, le PdT 6. Enfin, l’Alternative Vernier, qui vient d’être créée, s’illustre aussi par la liste la plus fournie avec 21 personnes, dont passablement de déçus des partis traditionnels (MCG en tête), qui ont d’ailleurs rejoint le banc des indépendants au cours de la dernière législature.

Fin du barrage au MCG

Outre cette nouvelle arrivée, la fin de l’union droite-gauche – visant à enrayer la vague populiste depuis 2011 – pourrait redistribuer les cartes de l’échiquier politique.

À commencer par celles du Conseil administratif. À l’époque, les magistrats Thierry Apothéloz (PS) et Yvan Rochat (Verts) avaient fait barrage à Thierry Cerutti (premier élu MCG à un Exécutif genevois en 2007), en s’alliant au libéral Ronget. Une dynamique payante qui s’est répétée en 2015. Et en 2018, avec le succès du socialiste Martin Staub contre la MCG Ana Roch.

Socialistes et Verts devraient conserver leur place au gouvernement: malgré son recul aux nationales, le PS est arrivé en tête au Lignon et aux Avanchets et les Verts ont le vent en poupe. Mais le 3e siège s’annonce très disputé.

Parmi les enjeux, il faudra accompagner le nouveau boom démographique. La 2e ville du canton, 35'000 habitants, en comptera 5000 de plus d’ici à dix ans, avec les futurs quartiers de l’Étang, de la Concorde et du Croissant. Une réalité qui inquiète le MCG «avec les infrastructures nécessaires et la dette qui enfle».

«Un grand défi, certes, mais c’est l’occasion de renforcer notre aménagement en raccommodant ses différents pôles, coupés par l’autoroute, les routes de l’Ain et de Vernier», espère Martin Staub. Seul magistrat à se représenter, cet enfant d’Aïre s’engage à combattre les inégalités sociales et les nuisances environnementales.

Ancien élu municipal genevois, le député Vert Mathias Buschbeck a déménagé à Vernier pour briguer la Mairie. Il avait toutefois fait ses débuts politiques dans cette commune d’où il est originaire. Sa priorité: agir localement pour le climat «en verdissant l’espace public, en encourageant la mobilité douce et en réduisant les déchets».

Verdure au programme

Tête de file PLR, Gian Reto Agramunt veut succéder à Pierre Ronget, qui a boosté la culture. Il s’appuie sur la sauvegarde de la zone villas, «précieux poumon de verdure». Un objectif partagé par le duo MCG Cerutti-Roch pour protéger les habitants des désagréments de l’aéroport. Tout comme le PDC Yves Magnin, qui défend aussi un centre sportif à Aïre en lieu et place du Cycle du Renard «pour offrir une réponse rapide au Servette».

Enfin, l’Alternative pour Vernier, l’UDC et le PdT visent le quorum pour accéder au délibératif.


Les chiffres

Population: 35'105 habitants.

Sièges à pourvoir: 37 sièges au Conseil municipal, ainsi que trois sièges au Conseil administratif.

Dépense/hab. par année: 3392 francs.

Budget 2020: 117,827 millions.


Créé: 27.01.2020, 07h06

Articles en relation

Élections communales, mode d'emploi

Genève Les listes de quelque 2100 candidats sont connues. La campagne est lancée. Ce printemps, les Genevois sont appelés à renouveler Conseils municipaux et exécutifs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...