Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Quand des écoles servaient de camps pour trier les réfugiés

Une plaque commémorative a été inaugurée hier en présence de Claire Luchetta-Rentchnik, initiatrice du projet, Edmond Richemond, ancien réfugié juif, Rémy Pagani, conseiller administratif, et Esther Alder, maire de Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter