L’École des Vergers n’ouvrira pas à la rentrée

EducationLes travaux du futur établissement meyrinois ont pris du retard. La Commune et le DIP réfléchissent à des solutions provisoires.

La cérémonie de la pose de la première pierre de l'École des Vergers s'était déroulée en mars 2016.

La cérémonie de la pose de la première pierre de l'École des Vergers s'était déroulée en mars 2016. Image: Pierre Abensur (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La future École des Vergers, à Meyrin, n’ouvrira pas en septembre comme prévu. Les travaux ont pris du retard. Un fournisseur n’a pas livré les matériaux à temps. La Commune s’est engagée à livrer les bâtiments scolaires en novembre. Une rentrée en janvier 2019 est actuellement envisagée par le Département de l’instruction publique (DIP). En attendant, les élèves du quartier devraient intégrer l’ancienne école provisoire des Boudines.

Pour l’heure, on ne sait pas encore combien d’enfants sont concernés par ce changement. «Nous attendons dans les semaines à venir un retour des inscriptions», informe Pierre-Antoine Preti, porte-parole du DIP. Selon les estimations de l’État, le nombre devrait s’échelonner entre 100 et 160.

Pierre-Alain Tschudi, conseiller administratif chargé des Travaux publics, se veut rassurant. Il informe que la Commune dispose de locaux pour accueillir les élèves durant le premier semestre d’école. Il s’agit du bâtiment de Corzon, l’école provisoire acquise en 2013 lors de la rénovation de l’établissement des Boudines. «Ce sont des locaux de très bonne qualité, des élèves y sont restés deux ans, ils s’y sont beaucoup plu», tient à souligner l’élu Vert.

La structure a une capacité de six classes. Difficile de dire aujourd’hui si cela suffira. En cas d’effectifs importants, des élèves initialement inscrits aux Vergers pourraient être répartis dans les autres établissements meyrinois. Sachant que les écoles de la commune sont plus que pleines et que des phénomènes de congestion ont été annoncés pour ces deux prochaines années, cette incertitude suscite des interrogations, confie Corinne Moreno, présidente de l’Association de parents d’élèves des écoles primaires et secondaires de Meyrin-Cointrin, dans Le Courrier.

Quant au parascolaire et aux salles de gymnastique, la Mairie ne sait pas encore exactement comment elle s’organisera. Mais elle assure que si elle doit louer des locaux supplémentaires, elle le fera. «Nous tenons à ce que tous les élèves soient accueillis dans de bonnes conditions», souligne Adrien Fohrer, le chargé de communication de Meyrin.

Sur les quatre bâtiments que comptera le futur établissement des Vergers, un a été confié à l’école active spécialisée La Voie Lactée. Il s’agit du seul élément qui sera livré dans les temps. Si tout va bien, 35 élèves souffrant de différents troubles psychiques intégreront ces nouveaux locaux dès septembre.

(TDG)

Créé: 13.03.2018, 15h15

Articles en relation

Les Vergers posent la première pierre de leurs écoles

Aménagement Une école ordinaire et une spécialisée verront le jour d’ici à deux ans à Meyrin. Une démarche saluée hier par Anne Emery-Torracinta. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...