Passer au contenu principal

L’école à la maison: où en sont les élèves

L’enseignement à distance cherche encore son rythme de croisière. Des épreuves sont supprimées et, pour l’heure, les vacances d’été ne sont pas rognées.

L’école numérique n’a plus rien du fantasme depuis le lundi 16 mars. Expérimentée par le plus grand nombre depuis une dizaine de jours par la force des choses (17'800 classes virtuelles se sont développées au secondaire), elle se met en place sans trop de heurts. C’est donc un bilan positif qu’en a tiré le Département de l’Instruction publique lors d’un point de situation vendredi. Alors que des parents découvrent que leur progéniture est «bombardée de devoirs» dès le premier jour, et que d’autres s’inquiètent qu’elle n’ait au contraire que «très peu de choses à faire» plusieurs jours durant, la conseillère d’État Anne Émery-Torracinta a tenu à poser un cadre en établissant des temps maximaux de travail par jour selon les âges: 1 à 2h pour les 1P à 4P; 1h30 à 2h30 pour les 5P à 8P; entre 2h30 et 3h20 pour le Cycle d’orientation. Les durées pour le secondaire II sont plus flexibles mais ne doivent pas dépasser la grille horaire habituelle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.