L’écocrèche Éveil en forêt a brûlé

Feu à DardagnyLes travaux ne peuvent être entrepris en cette période de pandémie. Équipe d’accueil et familles sous le choc.

Tout a péri sous les flammes, à l'éco-crèche près de Dardagny.

Tout a péri sous les flammes, à l'éco-crèche près de Dardagny. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La «Tribune de Genève» a appris que la roulotte de l'écocrèche Éveil en forêt, à Dardagny, avait été incendiée. Visiblement en cause un barbecue organisé à proximité. Interrogé, le porte-parole de la police genevoise, Alexandre Brahier, confirme qu'une intervention a bien eu lieu le 18 mars.

«Nous avons été alertés à 15 h 29 pour une cabane en bois entièrement en feu», confirme le lieutenant-colonel du Service d’incendie et de secours (SIS), Philippe Favero.

Enquête en cours

Dix-huit hommes se pressent alors au 150, route de l’Allondon, à bord de six véhicules. Avec l’aide des volontaires de Dardagny, ainsi que de l’équipement de trois lances, les pompiers sont maîtres des flammes une heure plus tard.

La brigade technique et scientifique s’est, elle aussi, rendue sur place, précise Alexandre Brahier: «Plusieurs témoins qui faisaient des grillades ou travaillaient à proximité ont été entendus. Une enquête est en cours.»

Trente-deux familles concernées

L'équipe de cette structure d'accueil de la Ville de Genève, ouverte en 2016 par une initiative privée au départ et dotée de neuf employés, était tellement choquée qu'elle a mis un peu de temps pour informer les parents. Son responsable, Charles de Planta, est encore sous le coup: «Nous recevons chaque jour douze enfants et 32 familles font appel à nos services au total. Nous sommes vraiment très inquiets. Avec le coronavirus, les travaux et le nettoyage des lieux ne peuvent être entrepris actuellement et, à l'heure qu'il est, nous ne savons d'ailleurs pas si nous pourrons revenir sur place.»

Cette situation problématique a été annoncée avec doigté aux parents. «C’est avec une immense peine que je (ndlr: Charles de Planta) vous écris. En effet, nous avons une nouvelle des plus délicates à vous annoncer [...]», peut-on lire en préambule d’un courrier que notre journal a pu se procurer.

«Tout a péri sous les flammes»

L’auteur informe ses hôtes que leur «bien-aimée roulotte de l’écocrèche a entièrement brûlé il y a quelques jours. La roulotte, les affaires de chacun·e, absolument tout a péri dans les flammes.»

Un sinistre découvert dans une période sanitaire déjà délicate: «Nous sommes très affecté·e·s car nous y avons vécu des moments magiques, et nous conserverons de merveilleux souvenirs, soyez-en certain·e·s.»

Faire perdurer ce projet

Charles de Planta encourage les parents à ne pas se rendre sur place pour l’instant avec leur enfant: «Il sera plus agréable pour eux de retrouver une écocrèche toute neuve. Croyez-bien que nous mettons tout en place avec ferveur pour faire perdurer ce beau projet, qui nous tient à cœur à toutes et à tous!»

Un déménagement était de toute façon prévu à proximité pour août 2021. «Une solution transitoire sera trouvée», rassure le comité de l'association Éveil en forêt. Pas question pour les éducateurs d'arrêter cette expérience qui permet à de jeunes citadins de découvrir les joies de la nature.

Créé: 26.03.2020, 11h31

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...