Passer au contenu principal

Comment l’éclairage public s’adapte à l’heure d’hiver

Les lampadaires du canton s’allument et s’éteignent à la minute près. Le signal est donné par un centre de contrôle des SIG.

Au centre de contrôle électrique des SIG, les spécialistes travaillent face à une dizaine d’ordinateurs et un mur d’écrans.
Au centre de contrôle électrique des SIG, les spécialistes travaillent face à une dizaine d’ordinateurs et un mur d’écrans.
Laurent Guiraud

Les Services industriels de Genève (SIG) gèrent près de 50 000 appareils d’éclairages publics dans le canton: au bord des routes et des arrêts de bus, mais aussi dans les centres sportifs ou les bâtiments scolaires. Tous ces luminaires sont programmés pour s’allumer à la minute près, lorsque la lumière du jour devient trop faible. Que se passera-t-il après la nuit de samedi à dimanche, qui sera allongée de soixante minutes par le retour à l’heure d’hiver? Réponse au centre de contrôle électrique des SIG.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.