Passer au contenu principal

La mode du «janvier sobre» atteint Genève

Six Genevois de tous âges nous racontent pourquoi ils participent au Dry January, ce mois d'abstinence international.

Venu d’Angleterre, le Dry January a fait des émules en Europe et aux Etats-Unis. A Genève, on s’y met aussi.
Venu d’Angleterre, le Dry January a fait des émules en Europe et aux Etats-Unis. A Genève, on s’y met aussi.
Keystone

Pas une goutte d’alcool pendant un mois. C’est le défi que se lancent des Genevois de tous âges pendant le mois de janvier, suivant la mode du Dry January lancée au Royaume-Uni il y a quelques années (traduire par «Janvier sobre», en français). Les raisons qui les ont motivés sont peu ou prou les mêmes: prendre soin de son corps, perdre du poids et tester sa volonté face à la tentation de boire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.