Passer au contenu principal

Les drones ne pourront plus survoler les lieux sensibles

Le Conseil d'Etat interdit leur utilisation près de la prison ou du Palais de justice.

DR

La prolifération des drones et leur développement technologique a poussé le Conseil d'Etat à mieux cadrer leur usage au-dessus de certains lieux sensibles. Mercredi, il a décidé par voie réglementaire d'interdire leur utilisation à moins de 300 mètres des bâtiments publics. Les engins volants téléguidés allant jusqu'à 30 kilos sont particulièrement indésirables aux abords des établissements pénitentiaires, du Palais de justice, des bâtiments et postes de police, ainsi que des sites des organisations internationales, a cru bon de préciser le Conseil d'Etat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.