Passer au contenu principal

Un drone se faufile dans la cathédrale Saint-Pierre

Grâce à leurs engins volants, professionnels et passionnés d'imagerie aérienne offrent des vues imprenables sur la cité de Calvin et sa rade.

«C'est la première fois qu'un drone a été autorisé à voler à l'intérieur de la cathédrale», annonce fièrement Fabio Chironi, fondateur d'Aerialworks.org. Avec son partenaire Bastien Carillo de Waspview.ch, les deux professionnels genevois de l'imagerie aérienne, qui comptent déjà quelque 150 vols à leur actif cette année, viennent de poster sur Youtube leur dernière réalisation: une visite de la cathédrale Saint-Pierre en drone.

De la nef au choeur, en passant par les vitraux et l'orgue, le drone, d'une envergure de 101 centimètres, se faufile avec aisance entre les colonnes du lieu saint. «Les responsables de la cathédrale nous ont confié les clés afin nous puissions filmer avant l'ouverture au public, explique Fabio Chironi. Notre objectif est de mettre en valeur le patrimoine genevois.» La visite se poursuit à l'extérieur avec des images en plongée sur l'édifice, ses tours et, en arrière plan, la ville de Genève. «Pour les prises de vues extérieures, nous avons demandé l'autorisation de Skyguide et prévenu la police, comme la pratique l'exige», assure le pilote de drone.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.