Passer au contenu principal

Le don du Parc Hentsch crée un psychodrame au Municipal

La convention qui formalise la cession du parc Hentsch à la Ville devrait être adoptée lundi.

Le parc Hentsch a été inauguré en juin dernier.
Le parc Hentsch a été inauguré en juin dernier.
GEORGES CABRERA

L’avenir du parc Hentsch, offert à la Ville de Genève par la Fondation Hippomène de Bénédict Hentsch, devrait être scellé lundi. Si le parc qui a remplacé le stade des Charmilles a déjà été inauguré l’été dernier, il s’agit pour les élus de se prononcer sur la convention qui formalise ce don.

Le Municipal s’est emparé de ce dossier mercredi: la droite élargie (PLR, PDC, MCG et UDC) a choisi de voter l’objet sur le siège, c’est-à-dire sans qu’il ne passe en commission pour étude, comme c’est le cas généralement. Un troisième débat a finalement été plébiscité; il aura lieu lundi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.