Dix-huit ans de prison requis pour le meurtre du Seujet

JusticeLa défense s’est retrouvée en difficulté lors de cette journée d’audition des témoins. La procureure conclut à un assassinat.

La partie plaignante au premier jour du procès, jeudi: à g. la fille de la victime, défendue par Me Alves de Souza (au centre).

La partie plaignante au premier jour du procès, jeudi: à g. la fille de la victime, défendue par Me Alves de Souza (au centre). Image: Patrick Tondeux

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La victime a été emballée dans des sacs-poubelle, comme de vulgaires ordures.» Les premiers mots de la procureure Alexandra Jacquemet donnent le ton de son réquisitoire concernant le meurtre d’un septuagénaire au quai du Seujet en 2015 (lire notre édition du 29 juin). Au terme d’un argumentaire de plus d’une heure, elle a requis une peine «nettement supérieure au minimum prévu» en cas d’assassinat (10 ans), soit 18 ans de prison, assortie d’une peine pécuniaire de 30 jours-amendes à 50 francs jour. Le prévenu, ancien conseiller municipal MCG à Carouge, a écouté en secouant la tête à plusieurs reprises.

La procureure a retracé dans le détail le déroulement des faits selon le Ministère public. Le 11 mars, l’accusé aurait prétexté un rendez-vous pour rendre 30 000 francs empruntés à la victime. Il lui aurait en fait tiré deux coups de feu dans la tête à l’aide d’une carabine. Le mobile, «soit se soustraire à son obligation de remboursement», apparaît «particulièrement odieux et égoïste». Sans emploi ni revenu à l’époque, cet ancien cuisinier «aurait pu reprendre une activité lucrative». Alexandra Jacquemet a relevé «l’absence particulière de scrupules et le mépris complet pour la vie d’autrui» en rappelant que les deux hommes étaient amis, que le défunt s’est vu ligoter, et que l’accusé a agi «avec une extrême froideur pendant et après les faits». En revenant passer deux nuits dans l’appartement du drame, en procédant à un nettoyage minutieux des lieux et en lui dérobant sa voiture en vue de la relouer, sa carte bancaire en vue de retraits de sa rente AVS et plusieurs effets personnels revendus «à prix dérisoire, il n’y a pas de petit profit». Elle estime le faisceau d’indices «accablant» et a relevé les nombreuses contradictions qui ont émaillé les déclarations du meurtrier présumé, usant du mensonge «car il n’accepte pas la réalité».

Ce réquisitoire a été précédé de plusieurs auditions de témoins, marquées par de vives tensions entre la présidente et les avocats de la défense, sur des questions jugées imprécises, ce qui a conduit à une suspension d’audience pendant une dizaine de minutes. Toutes les demandes de la défense ont été rejetées, notamment l’audition séparée de deux inspecteurs de police «pour éviter les réponses concertées».

Le père du prévenu a relevé «l’esprit de protection» de son fils – «il se mettait toujours du côté des faibles» – mais a confirmé son «côté affabulateur», précisant qu’il «construisait des scénarios absolument fous, avec des détails, de manière intelligente et coordonnée», dont il n’était «pas dupe». En revanche, la sœur du prévenu n’a pas confirmé ce «côté affabulateur».

Les plaidoiries se tiendront aujourd’hui.

Créé: 02.07.2018, 20h06

Articles en relation

«Il n’avait pas d’argent, il me l’avait dit»

Meurtre du Seujet Le procès d’un ancien élu MCG, jugé pour l’assassinat d’un septuagénaire, s’est ouvert hier par la contestation. Plus...

Meurtre du Seujet: le prévenu reste à l'ombre

Canton de Genève Le Tribunal fédéral estime aussi qu'en cas de libération avant le procès du prévenu à la fin juin, le risque de fuite à l'étranger est conséquent. Plus...

Un suspect arrêté dans le meurtre du Seujet

Genève Un Suisse de 73 ans avait été retrouvé tué par balle dans son appartement du Seujet le 3 juillet. Un suspect de 43 ans a été arrêté 10 jours plus tard, annonce le ministère public genevois. Plus...

Le cadavre aurait été retrouvé sur le balcon

Quai du Seujet Le corps d'un homme a été découvert par la police vendredi à Genève. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...