Passer au contenu principal

Divisé et affaibli, le PLR cherche un sauveur

La courte victoire de Pierre Maudet mardi en assemblée a provoqué la démission de la présidence libérale-radicale et de quelques membres.

En emportant mardi soir la confiance d'une courte majorité de l'assemblée PLR, Pierre Maudet a provoqué la démission du président, Alexandre de Senarclens.
En emportant mardi soir la confiance d'une courte majorité de l'assemblée PLR, Pierre Maudet a provoqué la démission du président, Alexandre de Senarclens.
Pierre Albouy

Le conseiller d’État Pierre Maudet a sans aucun doute remporté une bataille importante pour lui mardi soir, mais elle ne résout en rien la crise que traverse le Parti libéral-radical (PLR). Toujours aussi divisés, les libéraux-radicaux – qui ont au moins évité d’exploser en vol – vont devoir rapidement se trouver une nouvelle direction. Comme il l’avait annoncé, Alexandre de Senarclens remet son mandat de président, entraînant avec lui le départ de ses cinq vice-présidents, puisque l’assemblée générale l’a désavoué: 341 PLR ont maintenu leur confiance en Pierre Maudet contre 312 non et 56 abstentions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.