Dispute sur le tournus des maires à Chêne-Bougeries

L'insoliteL’Alternative accuse le PLR de ne pas respecter les us et coutumes de la Commune

Image d'archives.  A Chêne-Bougeries, on se dispute pour déterminer quel vote fait foi pour établir le tournus

Image d'archives. A Chêne-Bougeries, on se dispute pour déterminer quel vote fait foi pour établir le tournus Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«A Chêne-Bougeries, rien n’est fait comme ailleurs!» Dans un courrier adressé à notre rédaction, Dominique Messerli, conseiller municipal Vert, accuse les deux magistrats PLR de «faire fi du résultat des élections du deuxième tour» dans le tournus des maires.

Lors de la dernière séance du Conseil municipal, l’actuel maire, Jean Locher, a en effet annoncé que ce sera sa collègue de parti, Marion Garcia-Bedetti, qui lui succédera dès le 1er juin. Et non l’écologiste, Jean-Michel Karr, qui avait pourtant dépassé cette dernière de… 126 voix le 10 mai dernier!Si aucune règle n’est édictée à ce sujet, la plupart des communes genevoises respectent le verdict des urnes. Le magistrat le mieux élu devient maire le premier; celui qui obtient le moins de voix, le dernier. Mais la nouvelle Constitution a compliqué la donne en introduisant un deuxième tour à l’élection des Exécutifs municipaux. Ainsi à Chêne-Bougeries, où les résultats diffèrent, on se dispute pour déterminer quel vote fait foi pour établir le tournus.

A priori enfantine, la querelle n’est pas exempte de tout enjeu politique. Avec des législatures qui s’étendent désormais sur cinq ans, les deux premiers magistrats du tournus pourront être maires deux fois au cours de leur mandat, le troisième seulement une.

Alors que dans la majorité des communes, la question est rapidement tranchée en début de législature, au 136 route de Chêne, elle prend des allures de guerre de clans. L’Alternative estime que ce sont les résultats du deuxième tour qui sont déterminants. Pour le PLR, ce sont en revanche ceux du premier. Celui où – quel hasard! – Marion Garcia-Bedetti est arrivée «largement devant» Jean-Michel Karr. «La participation a été beaucoup plus faible au deuxième tour», argumente la libérale-radicale.

Mais la décision a-t-elle été discutée au sein de l’Exécutif? «Oui», assure la future maire. Avant de rectifier: «Nous lui (ndlr: à Jean-Michel Karr) avons expliqué notre choix, il n’était pas d’accord, mais comme nous sommes deux PLR…»

Le magistrat Vert n’a pas souhaité s’exprimer. Ses collègues de parti déplorent, eux, que «la majorité du Conseil administratif n’a pas choisi la voix de l’apaisement pour commencer cette deuxième année de législature».

Lors du vote du budget en novembre, la cheffe de l’Alternative Marion Sobanek, avait suggéré d’engager un coach pour «dégripper» les relations entre les trois magistrats. Avec ce nouvel épisode, elle peut d’ores et déjà songer à réitérer sa proposition cette année. (TDG)

Créé: 01.05.2016, 20h07

Articles en relation

Chêne-Bougeries se trompe de 630 000 francs

Erreur budgétaire Le Conseil administratif a sous-estimé de deux tiers le montant à verser à la péréquation intercommunale en 2016 Plus...

Elle veut un coach pour pacifier l'Exécutif

Politique Une élue de Chêne-Bougeries a proposé qu’un médiateur aide les trois conseillers administratifs à communiquer. Plus...

La commune de Chêne-Bougeries est désavouée en justice

Licenciements Les juges déboutent en revanche deux ex-employés licenciés en 2012 et 2014 Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...