Le discours simple de Pierre Rabhi séduit les Genevois

EvénementPlus un siège de libre au théâtre du Léman vendredi soir pour sa conférence très attendue.

Le public aurait aimé que Pierre Rabhi ne lâche pas le micro si tôt.  À ses côtés, notre collaboratrice Laurence Bézaguet, animatrice de la soirée.

Le public aurait aimé que Pierre Rabhi ne lâche pas le micro si tôt. À ses côtés, notre collaboratrice Laurence Bézaguet, animatrice de la soirée. Image: Patrick Gillieron Lopreno

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les 800 places à réserver se sont écoulées en... trois minutes! A l'entrée, le lobbying et le merchandising battent leur plein entre les distributeurs de prospectus et les tables recouvertes de livres de l’orateur. Tout au bout de la file d'attente, Martine, 67 ans, espère bien décrocher une des 300 places mises à disposition à la dernière minute: «J'aime bien le personnage, son parcours. Il nous remet en contact avec les vraies valeurs. Dans notre monde, avec de l'argent, on peut s'accaparer l'eau potable, c'est un scandale, on a complètement dérapé.» Sophie, 44 ans, renchérit: «Le sujet m'intéresse, il a l'air d'être un bon orateur.» Pour Elie, 25 ans, l'envie est moins présente:« Si j'arrive à avoir un billet je serai content, sinon ce n'est pas grave. J'ai l'impression que c'est la superstar d'une génération plus vieille.» On vient de Lausanne, de Bienne, de Neuchâtel ou d'Annecy pour l'entendre.

Sans doute lassé de raconter lui-même pour la énième fois la légende amérindienne du colibri qui «fait sa part», Pierre Rabhi laisse la primeur à une troupe de jeunes comédiens via une vidéo diffusée avant son intervention. A son entrée en scène, applaudissements nourris, certains se lèvent. Son message, simple, séduit : "Les primitifs ont depuis longtemps compris que ce que nous faisons à la Terre nous le faisons à nous-même. Elle est elle-même un être vivant, elle a besoin d'air pour respirer, d'eau pour s'abreuver, de chaleur pour être féconde. Nous contribuons à détruire cette réalité alors que nous lui devons notre propre survie" Des formules bien tournées lui valent de nombreux éclats de rire. Plus c’est basique, plus ça fonctionne : « La nourriture d'aujourd’hui est toxique, quand on se met à table, plutôt que de se souhaiter bon appétit, il faut se souhaiter bonne chance! » Ou encore « Dire que le système actuel, c'est la loi de la jungle c'est insulter la loi de jungle ! Un lion quand il mange une antilope il n'a pas une banque d'antilopes à disposition… »

Selon lui, « la technologie c'est le mythe de Prométhée qui fait croire que l'humain peut devenir maître de la nature, un discours déjà présent dans la Bible. La subordination de la femme est aussi inscrite dans la Bible avec Eve qui croque la pomme. Ce discours est maintenant ancré dans la psychée collective. Quand on apprend l'Histoire, on nous demande de retenir les dates des guerres, la liste des conflits est exaltée. Dans l'inconscient, la mort prédomine sur la vie. Tout ces déséquilibres font qu'une humanité ne peut pas être apaisée. » Formidable conteur d'anecdotes, il s'adresse à un public conquis.

Il se refuse à accuser les agriculteurs: «on a toujours méprisé les paysans avec la modernité, avant il y avait une civilisation agraire. La guerre de 14 est un génocide de paysans, un énorme holocauste. L'exploitant agricole s'est installé à la place. La Terre est malmenée par cette obsession de la production maximale, et la monoculture. Les OGM sont un crime contre l'humanité.»

Interrogé sur son côté grand prédicateur, il balaie d'un «Vous n'êtes pas obligés d'adhérer à ce que je dis, je ne suis pas en train de vous endoctriner, on m'a demandé de parler je parle!»

Quand sonne le gong de la fin, huées de la foule qui en veut encore. Puis standing ovation.

------------------------------------------------------------------------------------------

Ses conseils de lecture: La planète au pillage et les ouvrages de Rachel Carlson.

La vidéo de la conférence est disponible ce samedi sur la chaîne Youtube de la Ville de Genève: https://youtu.be/Wqw79qMu7eE (TDG)

Créé: 23.04.2016, 00h04

Articles en relation

Pierre Rabhi aux élèves de l’école de Trembley: «Vous êtes la nature!»

Journée de la Terre La ville de Genève a emmené le célèbre philosophe et défenseur de la nature à la rencontre des enfants Plus...

La légende du colibri enfin expliquée à Genève

Journée de la Terre La Ville organise une journée d’animations vertes le 22 avril, avec une conférence de Pierre Rabhi en point d’orgue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...