Passer au contenu principal

Un élève par classe est harcelé: le DIP lance la contre-offensive

Le cyberharcèlement est souvent la pointe de l’iceberg, explique May Piaget, coordinatrice du groupe vie et climat scolaire.

Illustration tirée des «Petites histoires d'Internet» publiées en novembre 2015 par l'Office fédéral de la communication «pour naviguer en toute sécurité». (www.thewebsters.ch)
Illustration tirée des «Petites histoires d'Internet» publiées en novembre 2015 par l'Office fédéral de la communication «pour naviguer en toute sécurité». (www.thewebsters.ch)

Les résultats scolaires de Sarah ont chuté. Elle est irritable, arrive en retard le matin, s’isole à la récréation, se plaint d’avoir mal au ventre, à la tête, à la cheville. Elle se confie finalement à l’infirmière scolaire: elle subit des moqueries répétées et une rumeur la concernant circule sur Facebook. Elle est victime de (cyber)harcèlement. Le cas de Sarah n’est pas fictif. Anonymisé, il a servi lundi matin de base de travail à une trentaine d’enseignants de l’école primaire En-Sauvy, au Grand-Lancy.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.