Passer au contenu principal

Deux secondos et un ancien réfugié élus au Conseil d’Etat

Les nouveaux élus Serge Dal Busco, Mauro Poggia et Antonio Hodgers sont des enfants de l’immigration.

Genève a élu le 10 novembre deux conseillers d’Etat nés en Suisse mais dont les deux parents étaient Italiens (Serge Dal Busco et Mauro Poggia) et un homme arrivé enfant à Genève avec sa mère pour fuir la dictature militaire en Argentine (Antonio Hodgers).
Genève a élu le 10 novembre deux conseillers d’Etat nés en Suisse mais dont les deux parents étaient Italiens (Serge Dal Busco et Mauro Poggia) et un homme arrivé enfant à Genève avec sa mère pour fuir la dictature militaire en Argentine (Antonio Hodgers).
Georges Cabrera

Pour la première fois à Genève, deux secondos (étrangers nés en Suisse de parents immigrés) ont accédé le 10 novembre au Conseil d’Etat. C’est le cas de Serge Dal Busco. Venu de Vénétie, son père était saisonnier dans les années 50, puis pépiniériste. Sa mère faisait des ménages. Né à Moutier, le MCG Mauro Poggia est lui aussi issu d’une famille modeste (père ouvrier d’usine, mère couturière) venue travailler en Suisse en 1953. Quant à Antonio Hodgers (Vert), c’est pour fuir la dictature en Argentine que sa mère a cherché refuge ici en 1981. Il avait 6 ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.