Passer au contenu principal

Les deux prix Nobel genevois sont de retour au bercail

Les astrophysiciens Michel Mayor et Didier Queloz ont été reçus en grande pompe à Cointrin samedi après-midi, après dix jours de folie à Stockholm.

Lauréats du prix Nobel de physique Michel Mayor, à gauche, et Didier Queloz, à droite, posent après leur descente de l'avion qui les ramène de Stockholm en Suède, ce samedi 14 décembre 2019 à l'Aéroport international de Genève. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Lauréats du prix Nobel de physique Michel Mayor, à gauche, et Didier Queloz, à droite, posent après leur descente de l'avion qui les ramène de Stockholm en Suède, ce samedi 14 décembre 2019 à l'Aéroport international de Genève. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Lauréats du prix Nobel de physique Didier Queloz, à gauche, et Michel Mayor, à droite, posent avec leurs médailles après leur descente d'avion, ce samedi 14 décembre 2019 à l'Aéroport international de Geneve. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Lauréats du prix Nobel de physique Didier Queloz, à gauche, et Michel Mayor, à droite, posent avec leurs médailles après leur descente d'avion, ce samedi 14 décembre 2019 à l'Aéroport international de Geneve. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
1 / 2

C'est un accueil en grande pompe qui attendait les deux prix Nobel genevois à leur descente d'avion samedi après-midi. De retour de Stockholm, où ils ont passé, selon leurs propres termes, «dix jours de folie», les astrophysiciens Michel Mayor et Didier Queloz, découvreurs en 1995 de la première exoplanète (planète située en-dehors de notre système solaire), étaient attendus sur le tarmac de l'aéroport de Cointrin par les autorités du Canton et de la Ville de Genève. Le conseiller d'Etat Thierry Apothéloz, le président du Grand Conseil Jean-Marie Voumard et le conseiller administratif Sami Kanaan étaient présents, accompagnés de leurs huissiers respectifs, ainsi que le recteur de l'Université de Genève, Yves Flückiger. «Vous faites désormais partie du patrimoine genevois, et ceci pour l'éternité», a lancé Thierry Apothéloz aux deux lauréats, qui étaient accompagnés de leurs épouses.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.