Passer au contenu principal

Deux communes veulent valoriser les invendus de leur cantine

Dardagny et Russin se sont associés à Too Good To Go. Les particuliers pourront venir chercher le surplus des repas du jour.

D'ici à la fin du mois de septembre, les repas invendus seront proposés au tarif de 4 fr. 90.
D'ici à la fin du mois de septembre, les repas invendus seront proposés au tarif de 4 fr. 90.
Lucien Fortunati

En Suisse, plus de 2,6 millions de tonnes de denrées finissent chaque année à la poubelle. La moitié provient des ménages et des commerçants. Pour lutter contre ce gaspillage, la start-up danoise Too Good To Go (TGTG) a créé une application gratuite qui met en contact les clients avec les commerçants et leurs invendus qu’ils liquident à prix cassés. Si le consommateur sélectionne une enseigne, il ne peut pas, en revanche, choisir le contenu du panier de denrées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.