Il demande des tables à langer dans les WC hommes

ÉgalitéLe député Romain de Sainte Marie veut obliger les cafés-restaurants à offrir aux pères un espace pour changer leurs enfants.

Heureux papa! L’hôtel-restaurant Tiffany dispose d’une table  à langer, destinée tant aux hommes qu’aux femmes.

Heureux papa! L’hôtel-restaurant Tiffany dispose d’une table à langer, destinée tant aux hommes qu’aux femmes. Image: LUCIEN FORTUNATI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Combattre une inégalité marquante entre homme et femme dans la représentation que se fait bien trop fréquemment la société quant au rôle des mères et des pères.» C’est ainsi que le député socialiste Romain de Sainte Marie introduit son nouveau projet de loi qui vise à obliger les cafés et restaurants à disposer de tables à langer accessibles aux hommes comme aux femmes.

«Souvent, dans les établissements qui proposent un espace de change pour enfants en bas âge, on ne trouve une table à langer que dans les toilettes pour femmes, observe l’élu PS. Il s’agit d’une représentation encore complètement genrée du rôle de la mère qui s’occupe de son enfant et plus particulièrement du change de celui-ci. Or tout ceci appartient au passé! Il est fini le temps où un père se vantait de ne jamais avoir changé son enfant.»

«Dans l'air du temps»

C’est son expérience de jeune papa qui l’a conduit à saisir le Grand Conseil. Mais Romain de Sainte Marie n’ambitionne pas d’équiper tous les WC hommes de tables à langer. «Il est également possible pour un établissement d’avoir une toilette neutre avec table à langer», précise-t-il.

C’est le cas à l’hôtel-restaurant Tiffany, dans le quartier de Plainpalais, où le député a été photographié pour illustrer notre article. Le directeur de cet établissement, Christophe Tavet, lui-même père de famille, apprécie la démarche parlementaire, qu’il dit être «dans l’air du temps».

Tous ne partagent pas cet avis. «Encore une idée de socialiste bobo, commente un observateur de la vie locale. Comme s’il n’y avait pas d’autres enjeux plus importants…» Alors, une démarche électoraliste, Monsieur de Sainte Marie? «Ce n’est pas la chose la plus urgente à régler, répond le député. Mais ce projet permet de franchir un pas en 2019 en changeant la vision, encore très ancrée dans la société, comme quoi ce sont les femmes qui langent les enfants.»

L'exemple de New York

Ces dernières n’ont toutefois pas toujours la possibilité de le faire dans les cafés-restaurants car ceux-ci n’ont souvent pas la moindre table à langer à proposer! «Ce projet souhaite non seulement renforcer l’égalité entre homme et femme, mais également l’accessibilité des cafés et restaurants aux familles», indique Romain de Sainte Marie.

Trop contraignant et coûteux? «Il existe des installations de très petite taille, comme dans les avions, réagit notre interlocuteur. Et il est possible d’en trouver pour 150 à 200 francs.»

L’exemple de New York, qui a adopté une loi sur les tables à langer, atteste de sa faisabilité. Tous les nouveaux bâtiments de cette ville doivent s’y conformer.

(TDG)

Créé: 24.05.2019, 06h56

Sondage

Faut-il, au nom de l'égalité des sexes, obliger les établissements publics genevois à disposer d'une table à langer accessible aux hommes comme aux femmes?





Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...