Passer au contenu principal

Défaits, les socialistes genevois font leur mea culpa

Élections sans pitié pour les socialistes: leurs amis Verts leur ont coupé l’herbe sous le pied. Les battus reviennent sur leur échec.

Ce dimanche d'élections fédérales, le cœur n'était pas à la fête au "stamm" du Parti socialiste genevois.
Ce dimanche d'élections fédérales, le cœur n'était pas à la fête au "stamm" du Parti socialiste genevois.
Magali Girardin

Si la gauche en général a connu un beau dimanche électoral, le Parti socialiste (PS) a perdu des plumes. Notamment au profit de ses alliés Verts: selon un sondage Tamedia (33 474 participants), un électeur sur cinq du PS de 2015 a rejoint le camp des Verts! Cela représente la plus grande migration d’électeurs entre les partis. Inversement, seulement 7% des électeurs Verts d’il y a quatre ans sont passés au PS.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.