Découvrez les cinq bonnes raisons de revenir à la Queue-d'Arve

NouveautésL'ancien boulodrome du centre sportif a été totalement rénové et repensé. Découverte avant l'ouverture au public.

Deux murs d'escalade font leur apparition à la  Queue-d'Arve. Le plus grand est impressionnant: environ 26 mètres de large pour 12 de haut.

Deux murs d'escalade font leur apparition à la Queue-d'Arve. Le plus grand est impressionnant: environ 26 mètres de large pour 12 de haut. Image: Steeve Iuncker-Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sept mois de travaux pour un coût de 2,4 millions de francs. À la clé, quelque 1600 m2 entièrement repensés, avec de la place pour de nouveaux sports. Le centre sportif de la Queue-d'Arve, du moins la halle auparavant occupée par le boulodrome, a fait peau neuve.

300 millions pour le sport

Ce projet mené par la Ville de Genève s'inscrit dans le vaste Plan directeur des équipements sportifs qui, à l'horizon 2030, prévoit un investissement total de 300 millions de francs, rappelle le conseiller administratif Sami Kanaan. Il concernera le Bois-des-Frères (avec la Maison du sport), le futur centre sportif des Eaux-Vives et sa piscine couverte, enfin la refonte complète du vétuste Bout-du-Monde et son annexe de Vessy.

La Queue-d'Arve poursuivra elle aussi sa mue avec l'aménagement d'une salle omnisports modulable, dont la capacité permettra d'accueillir 3500 spectateurs. «De quoi organiser des manifestations importantes, par exemple la finale de la Coupe de Suisse de basket», précise le magistrat chargé des Sports. Mise en service prévue pour 2024.

Les cinq «nouveautés»

Mais voici déjà cinq bonnes raisons pour revenir à la Queue-d'Arve et découvrir son nouvel espace, dont l'inauguration a lieu ce mardi soir.

1. Squash
Quatre terrains très lumineux, montés par des experts allemands. Ce sport est un parent pauvre à Genève, où pour l'heure seule Meyrin possède des installations ouvertes au grand public. La réservation d'un court sera au même tarif que le badminton (14 francs les quarante-cinq minutes).

2. Escalade
Pas un, mais deux murs font leur apparition. Le plus grand est impressionnant: environ 26 m de large pour 12 m de haut (et 15 m de développé avec dévers de plus de 5 m), soit 24 lignes d'escalade où pas moins de 4300 prises ont été aménagées par des grimpeurs et des guides. À côté, sur une mezzanine, un espace «bloc» de 4,5 m de haut pour l'échauffement et l'entraînement.

3. Pétanque
Les boules n'ont pas disparues de la halle. Entièrement refait, l'espace qui leur est dévolu comporte pas moins de 16 pistes aux normes officielles.

4. Baby-foot
Oui, c'est aussi un sport! Six baby-foot de type professionnel seront gérés par le CFT Saloon Acacias, un club fondé il y a plus de trente ans qui réunit une centaine de membres actifs.

5. Café-restaurant
Là, d'accord, il ne s'agit pas d'un équipement sportif, mais un tel établissement était attendu à la Queue-d'Arve, en remplacement de la buvette du boulodrome. Il sera ouvert au public et proposera notamment un plat du jour et des plats à l'emporter.

Créé: 10.12.2019, 14h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les communes les plus riches ont le plus de chiens
Plus...