Passer au contenu principal

Les cyclistes dans le collimateur: 143 amendes en deux heures

L’opération de la police genevoise s’est poursuivie mercredi matin, entre feux brûlés et critique acerbe des aménagements.

Genève, le 2 novembre 2016. Juste avant la Pont de la Coulouvrenière, la police amende les cyclistes qui ont commis des infractions au code de la route. Photo: Laurent Guiraud
Genève, le 2 novembre 2016. Juste avant la Pont de la Coulouvrenière, la police amende les cyclistes qui ont commis des infractions au code de la route. Photo: Laurent Guiraud
Genève, le 2 novembre 2016. Juste avant la Pont de la Coulouvrenière, la police amende les cyclistes qui ont commis des infractions au code de la route. Photo: Laurent Guiraud
Genève, le 2 novembre 2016. Juste avant la Pont de la Coulouvrenière, la police amende les cyclistes qui ont commis des infractions au code de la route. Photo: Laurent Guiraud
Genève, le 2 novembre 2016. Rues basses. La police amende les cyclistes qui ont commis des infractions au code de la route. Photo: Laurent Guiraud
Genève, le 2 novembre 2016. Rues basses. La police amende les cyclistes qui ont commis des infractions au code de la route. Photo: Laurent Guiraud
1 / 9

Feu rouge grillé, 60 francs. Rouler sur un trottoir, 40 francs. Un mercredi matin comme un autre sur les routes genevoises, mais avec des groupes de policiers postés aux carrefours, gilet jaune, carnet en main, prêts à verbaliser le cycliste en infraction. «On a communiqué sur cette campagne, ce n’est pas pour les prendre en traître», lance à ses équipes Yann Oppeliguer, adjudant et officier opérationnel de la police routière, au moment de la prise d’ordre de 7 h au quartier général.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.