Passer au contenu principal

Critical Mass: le cycliste renversé a porté plainte, le chauffard a été auditionné

«Il y a eu des pics de violence des deux côtés», admet le cycliste militant. Il a porté plainte mardi après-midi, mais craint un parti pris des policiers. Ceux-ci auditionnaient le conducteur et son passager au même moment.

Julian* a décidé de déposer une plainte pénale ce mardi après-midi. Vendredi, le conducteur d’une Mini bleue lui a délibérément foncé dessus, lors de la dernière «Critical Mass». Depuis une quinzaine d’années, un cortège de cyclistes se retrouve chaque dernier vendredi du mois au centre de Genève pour renverser momentanément l’équilibre entre vélos et voitures.

«Vendredi, c’était très tendu. C’est la première fois que je voyais une Critical dégénérer à ce point», explique Julian. Le jeune homme de 19 ans participe à la manifestation cycliste depuis 6 ans. «Il y a eu des pics de violence des deux côtés, de la part des voitures comme des cyclistes, poursuit-il. Une édition s’était terminée par une tentative de rouvrir le squat de Grange-Canal (en novembre 2010, ndlr.), mais ce n’était déjà plus une Critical Mass...»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.