Passer au contenu principal

La croissance de l’aéroport a coupé le canton en deux

L’initiative sur l’aéroport a été approuvée par 56,3% des Genevois, signe d’un ras-le-bol qui s’étend sur la moitié du territoire. Le contre-projet a été rejeté à 54,1%.

Les Genevois veulent du changement en matière de trafic aérien. Ils ont accepté à une large majorité l’initiative lancée par des associations de riverains et de protection de l’environnement. Le résultat est clair: c’est oui à 56,3% des voix. Il l’est d’autant plus à la lueur du score du contre-projet, défendu par la droite et le Conseil d'État. Le texte est rejeté à une majorité tout aussi confortable de 54,1%.

Ces deux résultats opposés expriment d’une part un ras-le-bol d’une partie de la population, d’autre part un manque de confiance vis-à-vis des autorités pour résoudre le problème.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.