Passer au contenu principal

«Une crise politique majeure s'ouvre à Genève»

La gauche exige la démission alors que le PLR se mure dans un «no comment». Le Conseil d’État dans son ensemble est fragilisé par l’affaire.

Carole-Anne Kast, présidente du Parti socialiste: «Il a menti sur toute la ligne, c'est inadmissible.»
Carole-Anne Kast, présidente du Parti socialiste: «Il a menti sur toute la ligne, c'est inadmissible.»

Grave, choquant, renversant, catastrophique. Les responsables politiques genevois ne manquent pas de qualificatifs à la lecture du communiqué du Ministère public annonçant son intention de poursuivre Pierre Maudet du chef d’acceptation d’un avantage. Une information transmise jeudi après-midi alors que le Grand Conseil était réuni pour sa session de rentrée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.