Le crédit pour la construction de la Nouvelle Comédie est voté

Ville de GenèveUne large majorité du Conseil municipal de la Ville a accepté de financer le projet culturel. Avec des cautèles.

Illustration

Illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A peine le temps de souffler après avoir accepté mercredi le projet du Musée d'art et d'histoire, et le Conseil municipal a entamé en soirée son examen du projet de Nouvelle Comédie. Le crédit de 98 millions a été accepté, mais des conditions ont été posées.

Techniquement, il s'agit de la construction d’une Maison du Théâtre qui devrait émerger sur le site de l’esplanade de la gare des Eaux-Vives. Dotée d’une salle de 500 places et d’une seconde, modulable, de 250 places, elle remplacera la vieille dame du boulevard des Philosophes, trop vétuste pour remplir sa mission.

A priori plus consensuel, le projet n’est contesté frontalement que par le MCG et l’UDC. Le crédit à libérer est de 98 millions de francs, l’Etat devant en prendre à sa charge 45. Les inquiétudes ne sont pas absentes pour autant: nombreux sont les conseillers municipaux à craindre que les députés refusent le projet, malgré l’engagement fort du Conseil d’Etat.

Le PLR, le PDC et l’UDC demandent par conséquent de conditionner la délivrance du crédit à un vote positif du Grand Conseil. L'amendement est accepté par tous, à l'exception d'Ensemble à Gauche.

Autre inquiétude exprimée hier soir: ne pas se retrouver avec deux théâtres à financer, l’ancienne et la Nouvelle Comédie. Un autre amendement PDC, soutenu par le PLR, exige la vente ou la mise en droit de superficie, sans rénovation, du théâtre du boulevard des Philosophes. Il passe également la rampe, mais de justesse, grâce à l'appui du MCG et de l'UDC: 37 oui contre 36 non.

Au vote final, le crédit de 98 millions est adopté par 56 oui (gauche et Entente) contre 12 non et 7 abstentions. (TDG)

Créé: 20.05.2015, 23h17

Articles en relation

Le nouveau MAH gagne une bataille, pas la guerre

Ville de Genève Le crédit de 132 millions de francs, dont 70 à charge de la Commune, a été voté. Mais un référendum sera lancé. Plus...

Nouvelle Comédie: et si l’Etat se défilait?

Politique culturelle MCG et UDC s’opposent à la construction de la Nouvelle Comédie. Selon ces partis, la Ville n’en a pas les moyens. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...