Les crèches de Noël ont pris leurs quartiers à Soral

ExpositionTout le week-end, le "Sentier des crèches" parsème ses boeufs, ses ânes et ses petits Jésus un peu partout dans le village.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis vendredi soir, le village de Soral a vu éclore des dizaines de crèches de Noël à chaque coin de rue. Miniature ou grandeur nature, originales ou classiques, mobiles ou lumineuses, bricolées ou artistiques, elles sont l'oeuvre des habitants et des associations villageoises, ainsi que d'artistes contemporains. Pendant tout le week-end, Soral s'anime ainsi grâce au "Sentier des crèches", un événement bisannuel initié par le facteur du coin, Gérard Rime, il y a onze ans.

Les rues, les jardins, les cours de fermes et les granges sont ainsi peuplés d'ânes, de boeufs, de Rois Mages et de petits Jésus en tous genres. Plusieurs lieux lieux comme la Taverne, la Grange à Dédé ou la maison "De Bleu De Bleu" présentent des collections de crèches, dont certaines très exotiques, des expositions d'artistes, et proposent aussi des spectacles de mime, de conteur ou de cor des Alpes. Petits et grands déambulent au hasard dans le patelin bucolique pour se laisser surprendre par les crèches apparaissant sur leur chemin, ou suivent scrupuleusement le plan et le parcours de la manifestation, s'arrêtant ici ou là pour siroter un vin chaud en croquant quelques biscuits.

Les crèches sont encore visibles samedi soir ainsi que dimanche dès 15h. La manifestation se répète le samedi 27 décembre, et pour les retardataires, il sera encore possible d'admirer ces crèches le 3 janvier.

Créé: 20.12.2014, 22h17

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...