Passer au contenu principal

Coûts de la santé: Genève navigue sans visibilité

Vaud en a davantage. Il est le seul canton à publier un compte consolidé des coûts de la santé. Genève l'a abandonné dans les années 90.

Selon les déclarations de Mauro Poggia le 24 septembre à la Tribune de Genève, « les coûts globaux de la santé à Genève n’ont augmenté que de 1,26% entre 2013 et 2014. Les coûts hospitaliers n’ont crû que de 1% et ceux de la médecine ambulatoire de 3%». Bref pas de quoi justifier, selon le ministre genevois de la Santé, la hausse des primes maladie de 4,8% à Genève annoncée jeudi par Alain Berset, qui pousse la cotisation moyenne des Genevois pour l'assurance de base uniquement au-delà des 500 francs par mois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.