Le coût des précipitations neigeuses à Genève

MétéoLa neige engendre des coûts directs et indirects. Bilan comptable

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si les âmes romantiques se pâment devant le spectacle de la neige, les esprits prosaïques préfèrent comptabiliser les dépenses occasionnées par les chutes de poudreuse. Aussi belles soient-elles, celles-ci engendrent des coûts directs et indirects partiellement chiffrables. Ainsi, pour Pierre Liaudat, chef de la Voirie en Ville de Genève, il ne sera possible de connaître la facture exacte qu’à la fin de la saison: «Les montants varient énormément d’une année à l’autre. L’an passé, 660 000 fr. ont été dépensés, l’année précédente 900 000.

»Ces chiffres comprennent le prix du sel, les indemnités, les heures supplémentaires et les prestations des entreprises privées. En revanche, ils ne prennent pas en compte les kilomètres des camions et leur amortissement.» Durant quarante-huit heures, pas moins de 220 hommes ont été engagés sur le terrain. A partir de 2 h 30 lundi matin, 13 camions et 25 petits engins se sont escrimés à chasser la neige. Des équipes ont continué dans la journée. «Certains font simplement leur journée de travail la nuit, pour laquelle ils perçoivent une indemnité. Il y a aussi les collaborateurs d’autres services qui sont affectés au service de déblaiement», poursuit Pierre Liaudat. Seuls chiffres précis, les 100 tonnes de sel épandues hier, qui reviennent à 190 fr. la tonne, soit 19 000 francs pour le salage.

Lundi matin, l’aéroport a dû être fermé durant trois heures en raison des précipitations. Bertrand Stämpfli, le porte-parole de Genève Aéroport, estime le manque à gagner: «Au niveau du trafic, la perte comprend les 300 fr. de taxes d’atterrissage non perçues en raison de l’annulation de 40 vols et les 4000 passagers qui ne se seront pas acquittés des 21 fr. de redevance, soit 96 000 fr.»

A ces presque 100 000 fr., il convient d’ajouter les frais de déneigement de la piste, pour lequel il a fallu, en plus des équipes de l’aéroport, engager des entreprises privées. Ainsi, 70 véhicules et près de 100 personnes se sont agités sur le tarmac pour déblayer le plus rapidement possible l’unique piste, pour un total de 500 000 fr. «A Genève, en raison du manque de place, nous ne pouvons pas simplement déverser la neige dans un coin. Nous devons l’évacuer du tarmac, ce qui engendre des charges supplémentaires», explique Bertrand Stämpfli. La journée d’hier aura donc coûté 600 000 fr. à Genève Aéroport.

Les coûts indirects pour l’économie cantonale ne sont en revanche pas connus. Les arrivées tardives, les retours avancés ne sont pas mesurables. De même que la baisse de l’activité de certains secteurs. Ainsi, le commerce est le premier touché. «Nous sommes comme les paysans, nous n’aimons ni la canicule ni les grosses précipitations. Je pense que ces jours-là, notre chiffre d’affaires baisse de 50% au moins. Avez-vous envie de faire des courses avec un temps pareil?» interroge René Haus, le président de l’Association des détaillants en textile. Finalement, ces journées de neige ne réjouissent que les enfants et les carrossiers.

Créé: 12.02.2013, 07h03

Articles en relation

Bus en porte-feuilles et réseau perturbé

Météo Plus de 15 centimètres de neige recouvrent trottoirs et chaussées du canton de Genève. La prudence est de mise. Plus...

La neige aux Bastions: «C'est comme à la montagne!»

Reportage La chute de poudreuse fait la joie des familles et des Genevois qui sortent doudounes et moon boots. Plus...

Il n'avait pas autant neigé depuis plus de 20 ans

météo Selon les instituts météorologiques, il est certes tombé 29 centimètres début décembre 2010, mais il faut remonter à 1991 pour voir autant de neige au bout du lac. Plus...

Galerie Photos

Vos images de Genève sous la neige

Vos images de Genève sous la neige Galerie photo des internautes de la Tribune de Genève

Galerie Photos

Tous les Genevois ne sont pas égaux devant la neige

Tous les Genevois ne sont pas égaux devant la neige Les petites rues sont les dernières à être déblayées

Galerie Photos

Genève sous la neige

Genève sous la neige D'importantes chutes de neige s'abattent sur Genève ce lundi 11 février 2013

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...