Comment faire ses courses quand on est diabétique?

NutritionDes visites guidées par une diététicienne dans un supermarché aident à y voir plus clair

«Méfiez-vous des fromages à tartiner, ils sont très gras», avertit la diététicienne Odile Rossetti Olaniyi.

«Méfiez-vous des fromages à tartiner, ils sont très gras», avertit la diététicienne Odile Rossetti Olaniyi. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Que manger lorsqu’on est diabétique? En Suisse, la question concerne un demi-million de personnes, qui ont trop de sucre dans le sang et doivent porter une grande attention à leur alimentation. A l’occasion de la Journée mondiale du diabète (ce samedi), l’Association genevoise des diabétiques (AGD) proposait cette semaine des visites dans un supermarché, guidées par une diététicienne.

«L’idée est de sensibiliser la population à un régime sain», résume Geoffrey Katz, membre du comité de l’AGD. A l’entrée du magasin de la rue de Carouge, mardi après-midi, les onze participants – pas tous diabétiques – se resserrent autour de la diététicienne Odile Rossetti Olaniyi. Premier arrêt au rayon biscuits. Munie d’une pyramide alimentaire, la guide rappelle que les friandises sont à consommer en petites quantités et qu’il faut répartir les sucres tout au long de la journée. Vérifier la valeur nutritionnelle des aliments est important, mais «les calories ne veulent pas dire grand-chose; c’est la quantité qui fait le poison!» A la question «quel est le biscuit idéal?» la réponse est… qu’il n’y en a pas! A-t-on droit au chocolat? Oui, 15 grammes, soit une barre et demie. Le chocolat pour diabétiques est plus gras. «Si on en abuse, on risque d’avoir des flatulences et de courir aux toilettes!»

Plus loin, on apprend que 100 grammes de viande peuvent être remplacés par 50 grammes de fromage, soit deux mini Babybel. Si peu? «Oui. Si l’on prend un café complet, on prend facilement 5 à 6 morceaux de fromage, ce qui fait exploser les quantités recommandées», avertit Odile Rossetti. On peut choisir des produits laitiers allégés – autant de calcium, de protéines et moins de graisse – mais on y perd au goût. Les yaourts probiotiques sont également conseillés.

«Prenez des produits sains, de saison, prenez le temps de cuisiner et diversifiez votre alimentation», suggère la spécialiste. Au rayon des céréales, préfèrez les flocons d’avoine aux céréales industrielles, qui contiennent 42% de sucre pur. Les birchers? «Tout ce qui est croustillant contient des graisses ajoutées. Méfiez-vous.» La viande rouge, c’est bien une fois par semaine, la blanche une à deux fois. Les jus de fruits sont trop sucrés. Mieux vaut boire de l’eau et manger un fruit séparément. Les légumes? Indispensables midi et soir. Louisa regarde son mari Jean-Paul, qui soupire: «J’aurais droit à la punition ce soir…» avant de rectifier. «Ma femme est un cordon-bleu.»

Après une heure et demie de visite, le petit groupe ressort conquis: «Je suis venu car je suis à la limite du diabète, confie Bernard, 76 ans. Mon médecin m’a prescrit un régime mais je ne suis pas au point.» Pour Chantal, diabétique depuis cinq ans, la visite était «complète et très intéressante. Au départ, j’étais dans le déni, je ne voulais rien savoir. Aujourd’hui, je m’informe.»

Les visites de l’AGD ont attiré 85 personnes en trois jours. L’association espère être reconnue comme centre de conseil et de dépistage. «Le diabète est la maladie du siècle, note le président Michel Rossetti. Vaud a lancé un programme spécifique, nous aimerions voir la même volonté politique à Genève. Les gens peuvent devenir aveugles, perdre un pied à cause du diabète. Grâce à la prévention, on vit mieux et cela coûte moins cher à la société.» (TDG)

Créé: 13.11.2015, 19h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...