Courses, baby-sitting, soutien en EMS: des jeunes s'activent pour les plus vulnérables

CoronavirusLes initiatives fleurissent pour offrir aux personnes vulnérables d'aller faire leurs commissions. Voici quelques références.

Les scouts - ici le groupe des Charmilles - se portent volontaires pour faire les courses des personnes à risques.

Les scouts - ici le groupe des Charmilles - se portent volontaires pour faire les courses des personnes à risques. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que les personnes à risques ou confinées ne peuvent plus, ou ne souhaitent plus, sortir de chez elles pour aller faire des courses alimentaires ou se rendre à la pharmacie, des initiatives fleurissent pour faire ces sorties à leur place. Le programme genevois A vous de jouer! - qui vise à sensibiliser à l’engagement et à soutenir des projets portés par des jeunes - a créé une plateforme avec un recensement contributif des initiatives solidaires dans les cantons romands, dont

Zoom sur quelques exemples:

- Les scouts: ils offrent un service de courses livrées à domicile (alimentaire mais aussi pharmacie). La liste de commissions est envoyée via une plateforme Internet, les courses sont déposées sur le palier avec un bulletin de versement. Pour les commandes, en plus des numéros indiqués sur les affiches placardés dans les quartiers, se rendre ici: coronaide-ge.ch

Les scouts ont aussi créé une plateforme pour que les aînés en EMS soient moins isolés. On peut y déposer des textes et des dessins, qui seront accessibles par les aînés. Les productions sont à envoyer à scouts-groupetanganyika@gmail.com

Retrouvez notre article ici.

- Le Parlement des jeunes: une équipe de bénévoles du Parlement des Jeunes Genevois sillonne le canton depuis lundi pour apporter les courses. On peut les contacter au +41 79 103 51 20 ou à info@pjgenevois.ch.
Retrouvez notre article ici.

- L'association des étudiants en médecine: l'AEMG a rassemblé un groupe d'étudiants de toutes les Facultés et des Hautes écoles de Genève – quelque 850 bénévoles à ce jour – pour intervenir dans trois pôles, expliquent Eugénie De Weck et Alexis Mégevand, de l'AEMG.

1) Aide à la personne: quelque 350 étudiants ont annoncé être disponibles pour faire des courses de personnes dans le besoin. Ce pool est mis à disposition pour renforcer les effectifs des scouts, des institutions comme l'imad et de communes comme Le Grand-Saconnex, Bernex, Lancy, entre autres.

2) Baby-sitting pour le personnel soignant: quelque 300 bénévoles sont prêts à aider les parents qui travaillent dans le domaine des soins. «Nous avons créé un document en ligne qui permet aux soignants et pharmaciens d'indiquer leurs besoins de garde, explique Alexis Mégevand, membre du comité de l'AEMG. Nous les mettons ensuite en relation avec des bénévoles. 39 demandes nous sont déjà parvenues.»

Se rendre à domicile ne présente-t-il pas un risque pour les bénévoles? «À partir du moment où l'on ne respecte pas le confinement, il y a en effet un risque et les bénévoles en sont informés. Nous leur rappelons les recommandations de base fédérales, soit se laver régulièrement les mains et garder une distance sociale. Par ailleurs, nous leur avons fourni – comme aux scouts – des solutions désinfectantes.»

3) L'axe clinique: des étudiants en médecine offrent leur aide aux hôpitaux et cliniques, «par exemple à la tente de tri des patients ou au centre de transfusion».

Plus d'information sur aemg-ge.com

À noter encore que de nombreuses communes s'organisent à l'interne pour proposer un service de courses et que de nombreuses actions individuelles – entre voisins dans les immeubles notamment – ont été lancées.

Par ailleurs, des groupes d’entraide ont été créés sur Facebook, soit par quartier (par exemple aux Pâquis) ou à l’échelle cantonale, soit par type de population (groupe d’entraide pour les aînés, les personnes fragiles et les familles).

Créé: 25.03.2020, 11h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...