Course contre la montre pour l’extension de Cornavin

Chemins de ferAprès le Grand Conseil, le Délibératif de la Ville de Genève doit approuver la part genevoise dans des délais serrés.

Le quai du RER Bellegarde Cornavin.

Le quai du RER Bellegarde Cornavin. Image: Laurent Guiraud (Archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un vote unanime, liquidé en une demi-heure. Jeudi soir, le projet d’extension souterraine de la gare de Cornavin a franchi sans peine la barre du parlement cantonal. Coutumiers des longs palabres sur des montants parfois modiques, les députés ont débloqué sans broncher un pactole de 425 millions de francs. Le Conseil municipal leur emboîtera le pas mardi ou mercredi en votant en urgence la part de la Ville de Genève, soit 120 millions. Un débat sans suspense: le préavis positif de la Commission des finances a été délivré le 30 août sans opposition.

Les deux assemblées avaient été saisies en mai. Pourquoi tant de célérité et de concorde? Genève n’a pas le temps de s’étriper. Les parts genevoises de ce chantier à 1,652 milliard de francs doivent être assurées, délai référendaire compris, avant la fin de l’année. C’est ce que stipule l’accord signé en décembre par les partenaires genevois et fédéraux. Sinon? Berne reprendrait l’étude d’une extension en surface, piétinant le bas des Grottes, ce que Genève veut éviter. De plus, la variante en sous-sol présente de meilleures fonctionnalités ferroviaires. Or la gare est à l’étroit. Elle sera saturée dès la mise en service du RER Léman Express, sur le tronçon CEVA, à la fin de 2019.

Cette année-là, des travaux préparatoires en vue de l’extension de la gare devraient être lancés. La même année sera cruciale pour les argentiers genevois. Les Chambres fédérales devraient se prononcer sur des augmentations de l’offre ferroviaire, notamment dans l’arc lémanique, qui nécessiteraient de fluidifier l’accès des trains à Cornavin, en évitant des croisements de voies au moyen de coûteux ouvrages. Ceux-ci deviennent superflus avec une gare souterraine. Genève, selon des assurances orales reçues, aurait alors de bonnes chances de récupérer tout ou partie de sa mise financière, qui a permis d’opter pour une variante en sous-sol.

Comme le confirment encore les CFF, c’est en 2024 que démarreront les travaux proprement dits, visant à creuser un quai à double voie sous la gare de Montbrillant et à le connecter au réseau. Ils dureront sept ans. Mais, face aux conseillers municipaux, le magistrat Rémy Pagani a dit sa crainte que le coup de pioche ne soit repoussé à 2027. «Les CFF ont toujours dit que les délais pour préparer un tel chantier étaient très courts, explique-t-il. En octobre, c’est l’ancien pilote du chantier du Gothard que les CFF enverront diriger ces travaux. Je ne doute pas que les délais seront tenus et que des économies seront encore trouvées.»

(TDG)

Créé: 23.09.2016, 17h51

Articles en relation

CFF et Cornavin: projet pharaonique vs silence assourdissant

La revue des blogs John Goetelen s'interroge sur le projet de Rodolphe Weibel. Après nous, le déluge, s'interroge Pascal Holenweg. L’Afrique mise en questions académiques, dit Gorgui Ndoye. L'identité française aussi, commente Maurice-Ruben Hayoun... Plus...

La gare enterrée, il faut refaire la place Cornavin

Aménagement L’explosion prévue des voyageurs oblige à repenser tout le secteur. Et la Ville va enfin pouvoir retaper le bas des Grottes. Plus...

Andreas Meyer: «J’ai compris que les Grottes étaient intouchables»

Extension de Cornavin Andreas Meyer, le patron des CFF, salue le développement ferroviaire à Genève. Même si c’est très compliqué Plus...

La gare souterraine ne sera prête qu'en 2031

Transports Cornavin sera bel et bien agrandie en sous-sol. Mais la taille du chantier reporte sa livraison de six ans. Plus...

Surcoûts de l’extension de la gare: Genève limite la casse

Cornavin Le Canton et la Ville devront allonger 28 millions de francs en plus des 500 millions prévus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Assemblée du PLR sur l'affaire Maudet
Plus...