Passer au contenu principal

Coup de semonce pour le PLR

Le Parti libéral-radical paie l’affaire Maudet et un virage climatique trop tardif. Il perd son troisième siège.

Alexandre de Senarclens, Christian Luscher et Cyril Aellen.
Alexandre de Senarclens, Christian Luscher et Cyril Aellen.
Magali Girardin

Le PLR n’a pas fait le plein dimanche. Et pour cause. Avec un électorat apparemment démobilisé, le Parti libéral-radical n’a pas réussi à conserver le troisième siège qu’il avait arraché il y a quatre ans. Il a récolté 17,7% des voix et perd plus de deux points par rapport à 2015, une chute plus marquée qu’au niveau national.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.