Des corps flottants au large du Léman

FLASHMOBStopexclusion organisait à 18h une manifestation devant la Perle du lac, dans le cadre de la campagne de votation contre les modifications de la loi sur l'asile.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des esquisses de cadavres qui flottent non loin de la rive, une berge recouverte de corps inertes. Ce n'était pas la coupe de Noël ce jeudi à 18h devant la Perle du lac, les bords du Léman avaient plutôt de tristes air de Méditerranée après une noyade de clandestins.

Les militants de Stopexclusion n'ont pas hésité à se lancer dans une eau à 7° pour symboliser les migrants qui se noient en tentant de rejoindre l'Europe, sans avoir pu adresser leur demande à une ambassade auparavant. En effet, depuis septembre, il n'est plus possible de déposer une demande d'asile dans une ambassade suisse à l'étranger. C'est l'une des mesures urgentes qui seront soumises à votation le 9 juin, la campagne a été lancée lundi.

"En supprimant cette possibilité de s'adresser aux ambassades, on pousse les gens à venir clandestinement, c'est contre-productif, dénonce Ismaïl Turker, membre de Stopexclusion (coordination contre l'exclusion et la xénophobie). C'est une mesure irréfléchie."

"96 % des personnes ayant reçu une autorisation d'entrée en Suisse ont vu leur demande d'asile accordée, rappelle le conseiller national Vert Antonio Hodgers. En supprimant cette disposition sur les ambassades, on oblige les migrants à prendre les filières clandestines, en s'endettant auprès des passeurs. Après ils doivent dealer pour rembourser."

De son côté le maire de Meyrin Pierre-Alain Tschudi se souvient: "Le premier événement qui m'a marqué étant jeune, c'est l'arrivée des réfugiés après le soulèvement de Budapest. Mais eux ont été accueillis."

Créé: 11.04.2013, 20h00

Vidéo


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...