Coronavirus: l’aéroport informe les voyageurs arrivés de Chine

GenèveTrois vols hebdomadaires relient Genève à Pékin. Depuis hier, des mesures d’information sont prises.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: LAURENT GUIRAUD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des mesures d’information ont été prises à l’aéroport en lien avec l’épidémie du coronavirus. Elles sont en place depuis jeudi et sont destinées aux voyageurs en provenance de Chine.

Trois vols hebdomadaires relient Pékin à Genève. Ils sont opérés par la compagnie Air China. Jeudi matin, 157 voyageurs sont ainsi arrivés à Genève par ce vol et 180 autres personnes ont embarqué pour le vol retour.

Des papillons d’information ont été distribués aux voyageurs en provenance de Pékin. Il est d’abord spécifié que le masque n’est pas nécessaire en Suisse «compte tenu de l’épidémiologie locale». Il est ensuite recommandé aux personnes qui ne présentent pas de symptômes d’enlever leur masque, de le jeter dans une poubelle prévue à cet effet et de se frictionner les mains avec une solution hydro-alcoolique.

En cas de symptômes (toux, sensation de fièvre ou difficultés respiratoires), il est recommandé de consulter un médecin. La marche à suivre et des numéros de téléphone sont indiqués.

Ces mesures ont été décidées par l’Office fédéral de la santé publique en coordination avec le médecin de frontière, en l’occurrence le professeur Didier Pittet, spécialiste de prévention des infections aux HUG. Elles complètent celles qui sont prises par Air China. Au départ de Pékin, la compagnie s’assure que les voyageurs ne présentent pas de symptômes. Ils portent un masque durant le voyage et remplissent un questionnaire sur leur destination et la durée de leur séjour. À l’arrivée à Genève, une vidéo leur est encore diffusée.

À Genève, on enlève donc le masque. «Nous misons sur les bons comportements, comme une bonne hygiène des mains et se tenir à distance des gens, ces mesures simples fonctionnent», explique Didier Pittet.

Faudrait-il aller plus loin et supprimer ces vols? À cela, le professeur précise que 98% des décès ont eu lieu dans la province de Wuan, désormais fermée, et concerne surtout des personnes âgées ou des malades chroniques. Ces décès s’expliquent en partie par un système sanitaire débordé. Le taux de mortalité, estimé à 2% aujourd’hui, devrait fortement chuter avec la détection de nouveaux cas. «Il faut donc quelque peu nuancer la gravité de ce virus», relève le médecin.

Selon lui, une fermeture de ces vols serait tout à fait disproportionnée au regard du risque. Elle n’empêcherait d’ailleurs pas l’introduction du virus par d’autres voies.

Swiss a pourtant décidé de ne plus voler depuis Zurich. «C’est avant tout pour des questions économiques que les compagnies aériennes prennent ces mesures», précise Didier Pittet. D’ailleurs, Air China a déjà annulé certains de ses vols prévus la semaine prochaine au départ de Genève.

Créé: 06.02.2020, 19h44

Articles en relation

Vingt-cinq vidéos pour mieux comprendre le Coronavirus

Santé Face aux questions, craintes et fausses informations, les Hôpitaux universitaires genevois ont déployé un dispositif assez exceptionnel. Leurs spécialistes y répondent via YouTube. Plus...

A Wuhan, un hôpital de 1400 lits est sorti de terre en dix jours

Chine À l'épicentre du coronavirus, un établissement d'urgence a été construit en un temps record pour faire face à l’afflux de patients. Un deuxième devrait être inauguré dans la semaine. Plus...

Cinq Suisses évacués de Chine resteront en quarantaine

Coronavirus Deux cent cinquante personnes, dont cinq Suisses, ont atterri dimanche sur la base militaire d’Istres (F) et sont à l’isolement. Plus...

Des vols directs continuent de relier Genève et la Chine

Coronavirus À contre-courant, Air China maintient ses liaisons entre Genève et Pékin, malgré l’épidémie. Plus...

L'OMS a enfin décrété «l'urgence internationale»

Coronavirus Embarras à Pékin: les ressortissants étrangers sont évacués par avion. La Suisse, elle, fait patienter nos compatriotes. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...