Passer au contenu principal

Les coopératives, la bonne affaire pour les locataires

Le loyer des coopératives est souvent nettement plus bas que celui en vigueur sur le marché libre.

Un immeuble coopératif au 55, route Jean-Jacques Rigaud à Chêne-Bougeries, réalisé par la coopérative Codha.
Un immeuble coopératif au 55, route Jean-Jacques Rigaud à Chêne-Bougeries, réalisé par la coopérative Codha.
Lucien Fortunati

Loger dans une coopérative reste la bonne affaire. Les loyers y sont plus bas, parfois nettement, et ils sont aussi beaucoup plus stables dans le temps. C’est une réalité que l’Office cantonal de la statistique (Ocstat) rappelle dans sa dernière publication. En soulignant que ces logements coopératifs sont rares: à peine 3% du marché.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.