On construit à tour de bras à Thônex, fief de l’Entente

Elections municipales 2020Malgré le départ de Philippe Decrey, le PLR et le PDC sont bien placés pour garder la mairie d’une ville en pleine croissance.

Le chantier des communaux d’Ambilly en novembre dernier.

Le chantier des communaux d’Ambilly en novembre dernier. Image: Fabio Cironi/FCP Media Prod

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Entente semble indétrônable à Thônex. Cela fait au moins un demi-siècle qu’elle monopolise le pouvoir Exécutif de la septième ville du canton. Aux élections municipales de 2015, ses candidats au Conseil administratif s’étaient même payé le luxe d’être tous trois élus dès le premier tour, laissant leurs rivaux loin derrière.

Le PLR et le PDC parviendront-ils à renouveler cette prouesse le 15 mars prochain, malgré le départ du vétéran Philippe Decrey, trente-deux ans après son entrée au Conseil municipal et dix-sept ans après son accession à la Mairie? Ou bien la vague verte qui a déferlé sur les dernières élections fédérales passera-t-elle aussi par là?

10'000 habitants en plus

Les sortants PLR Pascal Uehlinger et Marc Kilcher sont assez sereins, de même que leur colistier PDC Bruno da Silva, 24 ans, actuel président du Conseil municipal. «Nous n’avons pas attendu la vague verte pour agir, relève le maire Pascal Uehlinger, qui brigue un troisième et sans doute dernier mandat de conseiller administratif. Par exemple, nous ne sommes pas loin d’obtenir le label Gold en tant que Cité de l’énergie.»

Vague verte ou pas, la densification, l’environnement et la qualité de vie sont au cœur de la campagne électorale à Thônex. On construit à tour de bras dans la commune, qui s’attend à une croissance démographique sans égale depuis celle des années 60-70. Avec, entre autres, le mégachantier des communaux d’Ambilly, où 2500 logements sortiront de terre d’ici à 2030, la population thônesienne va croître de près de 10'000 habitants ces prochaines années. Autrement dit, elle va presque doubler.

Faire face à ce boom démographique est la priorité de tous les partis. «Nous devons préserver une certaine qualité de vie et un environnement naturel et arboré», estime Bastien Leutenegger, candidat au Conseil administratif sur la liste Alternative écologique et sociale. Pour lui, il faudra notamment développer la mobilité douce et la communication entre les parties nord et sud de la commune, actuellement coupées par la rue de Genève.

Besoin d’infrastructures

«La ville devra aussi se doter de toutes les infrastructures nécessaires pour accueillir ces nouveaux habitants, sinon nous allons créer une cité-dortoir», prévient Philippe Noël, le colistier de Bastien Leutenegger.

«On construit trop à Thônex, regrette pour sa part l’UDC Richard Starck, qui, avec son jeune colistier Sébastien Thomas, vise également la Mairie. Nous aurons besoin de nouvelles écoles, mais aussi d’infrastructures sportives, souligne cet ancien basketteur. Le stade des Trois-Chêne doit être développé.» Bruno da Silva, qui compte quant à lui sur une confiance renouvelée en l’Entente, souligne que la Commune a déjà investi dans de nouvelles infrastructures. «Il y a par exemple le nouveau bâtiment de la mairie, en construction.»

Pour la course au Conseil municipal, de nouvelles alliances se sont forgées: celle du PDC et des Vert’libéraux, qui présentent une liste commune apparentée au PLR, et celle de la gauche et des Verts, l’Alternative écologique et sociale. Reste un MCG exsangue, qui n’a actuellement plus qu’un siège au Délibératif et en brigue deux pour la prochaine législature.

Créé: 13.02.2020, 08h53

Les chiffres

Population: 14'284 habitants

Sièges à pourvoir: 27 sièges au Conseil municipal et 3 au Conseil administratif

Dépense/hab. par année: 2908 francs

Budget 2020: 44,681 millions

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...