La conseillère d'État Nathalie Fontanet testée positive

CoronavirusAprès le médecin cantonal, tout le Conseil d’État a été testé ce matin. Seule la ministre des Finances est touchée.

«La charge virale est faible, poursuit-elle, ce qui implique que je suis soit au début soit à la fin du cycle de la maladie.»

«La charge virale est faible, poursuit-elle, ce qui implique que je suis soit au début soit à la fin du cycle de la maladie.» Image: Magali Girardin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le coronavirus est contagieux et le Conseil d’État en fait l'expérience à son tour. Après le médecin cantonal, Jacques-André Romand, la ministre des Finances Nathalie Fontanet a appris en fin de journée que le test effectué ce matin était positif en ce qui la concerne.

«Les tests de ses six collègues, de la chancelière et du vice-chancelier, sont en revanche négatifs», explique la libérale-radicale à la «Tribune de Genève». «La charge virale est faible, poursuit-elle, ce qui implique que je suis soit au début soit à la fin du cycle de la maladie». La ministre affirme autrement bien se porter. Elle sera confinée à domicile le temps nécessaire et assurera les devoirs de sa charge à distance.

Le médecin cantonal avait tenu une conférence de presse lundi, en présence du collège et de nombreux journalistes, pour annoncer l'état de nécessité et le semi-confinement du canton. Mardi, nouvelle conférence avec le haut fonctionnaire et le ministre de la Santé Mauro Poggia. «Toutes les mesures de protection nécessaires ont été respectées, assurait ce matin Laurent Paoliello, interrogé sur l'annonce du test positif de Jacques-André Romand. «Il y avait plus de deux mètres de distance avec le magistrat et avec les journalistes.»

Vu la nouvelle, le Conseil d'État va-t-il modifier ses habitudes de travail, par exemple en se scindant en deux groupes distincts pour éviter tout risque de contamination interne à l'avenir? Le président du Conseil d'État Antonio Hodgers, ne le souhaite pas: «Une seule d'entre nous est touchée pour l'instant. En temps de crise, il me semble important, pour être sûr de bien se comprendre, de se voir. Si d'autres cas se déclarait, nous examinerions à nouveau la situation». Le président souligne que les élus respectent strictement les consignes d'éloignement depuis une semaine. «Dans ces conditions, on nous a affirmé que les risques de contamination étaient infimes.»

Situation sanitaire «sous contrôle»

Le médecin cantonal genevois Jacques-André Romand avait été testé positif au coronavirus. Ce dernier l'avait appris dans la soirée de mardi. Il est confiné chez lui et travaille depuis son domicile.

Pour rappel, le conseil d'État tient désormais ses conférences de presse à huis-clos. Les questions des médias sont transmises par SMS ou autres moyens digitaux. Ce mercredi, le président du gouvernement genevois avait déclaré que «la situation sanitaire» était «toujours sous contrôle. Genève n'a pas encore rencontré le pic de l'épidémie», affirmait le magistrat.

Créé: 18.03.2020, 20h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...