Passer au contenu principal

Le Conseil d’Etat vient en aide à Serge Dal Busco

La création d’une délégation sur un des dossiers les plus sensibles de la législature sera bientôt annoncée.

Serge Dal Busco, Conseiller d'Etat en charge des Finances.
Serge Dal Busco, Conseiller d'Etat en charge des Finances.
L. Guiraud

La semaine passée, le Conseil d’Etat s’est rendu dans la station de Villars pour débattre de divers dossiers chauds, dont celui sur la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE 3), qui arrive au point d’ébullition.

Pour appuyer son ministre des Finances, Serge Dal Busco, sur cette réforme structurelle, il a évoqué la création d’une délégation spéciale qui comprendrait, outre le magistrat démocrate-chrétien lui-même, Pierre Maudet, ministre de la Sécurité et de l’Economie, et un magistrat de gauche, qui reste à déterminer, probablement Antonio Hodgers, patron de l’Aménagement. Vendredi, cette «nouvelle» délégation n’était pas encore sur pied, parce que, d’une part, certains détails restent à trancher et que, d’autre part, les décisions formelles ne sont prises que lors des séances ordinaires de mercredi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.