Conseil d'Etat: ticket à cinq candidats pour le PLR et le PDC

Election du 10 novembreLe MCG et l'UDC présenteront trois candidats au gouvernement. A gauche, Les Verts décident mardi, le PS jeudi. EàG n'a pas défini sa stratégie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Genève, le rideau est à peine tombé dimanche sur l’élection du Grand Conseil, que les partis doivent déjà préparer le deuxième tour de l’élection du gouvernement le 10 novembre. Le PLR et le PDC se réunissent ce lundi soir. Dans un communiqué publié peu après 20h30, les libéraux-radicaux annoncent que le ticket à 5 a été plébiscité. Le président Alain-Dominique Mauris appelle à la mobilisation du centre droit.

Prise massivement, cette décision a toutefois été discutée, car le PLR est un parti qui aime le débat. Au PDC, le ticket à cinq a également été plébiscité par une assemblée euphorique. Pour le parti, la récupération de son second fauteuil gouvernemental, perdu en 2005, semble à portée de main.

Chez les Verts, le conseiller national Antonio Hodgers sera adoubé mardi soir. Avec qui partagera-t-il le ticket de l'Alliance de gauche? Les socialistes décideront jeudi s'ils partent avec un ou deux candidats, sans doute Anne Emery-Torracinta et Thierry Apothéloz. Ensemble-à Gauche, qui comprend six composante, n'a pas encore défini sa stratégie.

Poggia, Amaudruz et Sfauffer

La droite nationale a été la première à dégainer lundi. Les couleurs du Mouvement citoyens genevois (MCG) seront défendues par le conseiller national Mauro Poggia, arrivé en sixième position au premier tour, et par le cofondateur du parti Eric Stauffer, qui s’est placé au huitième rang dimanche. Delphine Perrella-Gabus, onzième, s’est retirée de la course. Du côté de l’UDC, la responsabilité de représenter le parti au deuxième tour devrait être confiée à la conseillère nationale Céline Amaudruz (14e), si la base suit les recommandations des organes dirigeants. Un choix qui mettrait à l’écart le conseiller national Yves Nidegger (15e).

Le MCG pas encore au Conseil d'Etat

Le politologue Pascal Sciarini estime «possible mais pas certain» que le MCG entre au Conseil d’Etat. Selon le professeur genevois, tout dépendra de la capacité de la gauche à s’unir lors de ce deuxième tour et à mobiliser son électorat au-delà de ses clivages. Note aux rédactions: Le deuxième dépouillement des bulletins effectué lundi a confirmé les résultats diffusés dimanche. ()

Créé: 07.10.2013, 19h46

Articles en relation

La direction du PS pour une liste à quatre

Election au conseil d'Etat Charles Beer et David Hiler ne se représentent pas. Michèle Künzler a jeté l'éponge. La gauche joue gros le 10 novembre. Plus...

Hodgers et Dal Busco ont capté le plus de suffrages hors de leur parti

Election du Grand Conseil La Verte Michèle Künzler et la socialiste Sandrine Salerno sont les plus biffées dans leur parti respectif. Plus...

Michèle Künzler: «Honnêtement, je ne vois pas ce que j’aurais pu faire autrement. »

Interview La ministre verte de la Mobilité jette l'éponge: «Quand le populisme progresse, la cause féminine régresse massivement.» Plus...

Pierre Maudet manque la majorité absolue de 2152 voix

Conseil d'Etat L'Entente genevoise place ses cinq candidats en tête. Ils sont suivis du MCG Mauro Poggia et de la socialiste Anne Emery-Torracinta. Plus...

Meyrin, Vernier, Onex..., communes bastions du MCG

Elections cantonales 2013 Découvrez les noms des futurs députés du Parlement pour la législature 2013-2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...